Pompéi : la critique du film (2020)

Drame, Cinéma de l'Etrange | 1h27min
Note de la rédaction :
7.5/10
7.5
Pompéi de John Shank, affiche du film

  • Réalisateur : John Shank Anna Falguères
  • Acteurs : Vincent Rottiers, Garance Marillier, Aliocha Schneider, Auguste Wilhelm
  • Date de sortie: 19 Août 2020
  • Nationalité : Belge, Français, Canadien
  • Titre original : Pompéi
  • Titres alternatifs : -
  • Année de production : 2019
  • Scénariste(s) : Anna Falguères, John Shank
  • Directeur de la photographie : Florian Berutti
  • Compositeur : -
  • Société(s) de production : Micro_scope (Canada), Good Fortune Films (France), Tarantula (Belgique)
  • Distributeur (1e sortie) Jour2Fête
  • Distributeur (reprise) : -
  • Editeur(s) vidéo : Jour2Fête
  • Date de sortie vidéo : 5 janvier 2021
  • Box-office France / Paris Périphérie : -
  • Formats : 2.39 : 1 / Couleurs / Non précisé
  • Illustrateur / Création graphique : Non spécifié
  • Classification : Tous publics
  • Festivals et récompenses : Berlin International Film Festival (Generation 14plus)
  • Crédits : ©
Note des spectateurs :
[Total : 3   Moyenne : 3.7/5]

Pompéi est une œuvre visuellement somptueuse qui emprunte à l’iconographie du cinéma américain des grands espaces pour s’installer dans les no man’s land des marginaux à l’instar du cinéma errant indépendant de Gus Van Sant (My Own Private Idaho). Contemplatif, un peu radical, sûrement fascinant.

Synopsis : Dans une région désertée, Victor et son petit frère Jimmy sont livrés à eux-mêmes. Dans la chaleur de l’été, ils tuent le temps comme ils peuvent avec d’autres jeunes de leur âge.
Ils forment une bande soudée qui s’est inventée ses propres codes. Mais quand Billie, une jeune fille révoltée, entre dans la vie de Victor, l’équilibre du groupe va peu à peu se rompre et la vie de Jimmy radicalement changer.

Road movie statique

Critique : Dans son économie d’informations géographiques et son déficit de repères temporels, Pompéi ne confine nullement à une universalité cinématographique. Les repères du film coréalisé par John Shank (Américain qui officie en Europe) et Anna Falguères (chef décoratrice devenue réalisatrice) sont ceux d’un cinéma radical, ardemment indépendant, où l’on célèbre la beauté et la texture de l’image, des corps, des acteurs, en refusant de tirer le spectateur dans les canons cinéma narratif où l’explication nuit à l’imagination et à l’appropriation réelle des personnages et de leur psychologie tortueuse.

Les étranges décors de Pompéi, film 2020

Les étranges décors de Pompéi © Tarantula, Good Fortune Films, micro_scope

Une œuvre à la gloire d’une cinéphilie de l’errance

Pompéi s’adresse à ceux qui ont besoin d’une proposition cinématographique de l’ailleurs, dans la marge, souhaitent se retrouver ailleurs que dans la norme du spectacle collectif pour savourer l’occasion de s’approprier une œuvre par son propre regard personnel. Dans des décors inhabituels, qui pourraient être ceux de la Méditerranée espagnole, italienne, mais sont bel et bien français, l’immensité du cadre, propice aux vents, aux éléments de décors insolites abandonnés dans la poussière, comme une case de ciment hors-temps, une barre d’habitation écrasante, une station-service évoquent le western, le post-apocalyptique, l’irréel, des genres si féconds pour l’aventure intérieure. On pense évidemment aux road movies et à l’errance des meilleurs Gus Van Sant, mais ceci forme un oxymore dans son statisme.

Vincent Rottiers et Aliocha Schneider dans Pompéi

Vincent Rottiers et Aliocha Schneider dans Pompéi – © Tarantula, Good Fortune Films, micro_scope

Les personnages sont désœuvrés. Des jeunes gens dont les seuls codes sociaux sont les leurs. Ils appartiennent à cette fiction et on ne les retrouvera pas ailleurs, même si cette engeance paraît bien déracinée, marginalisée et sur le fil du rasoir, comme souvent au cinéma. Le choix des acteurs qui sévissent sous ce soleil de plomb est signifiant. Vincent Rottiers, éternel écorché vif dont on vénère la carrière, Garance Marillier, toujours insaisissable depuis la comédie cannibale Grave, et, Aliocha Schneider, dont la double nationalité (franco-canadienne) accentue notre manque de repères lors d’une projection qui berce, étonne, secoue, et surtout se refuse à nous dire où elle veut en venir. On ne vous révèlera pas grand-chose sur le synopsis par ailleurs, là n’est pas le propos du papier.

Iconique, crépusculaire, réjouissant, Pompéi nous en met plein les yeux

Au cœur du cinéma très démonstratif des années 2020, une telle proposition contemplative, jusqu’à la radicalité et la noirceur (certes hors-champ) de sa fin, permet encore de rêver à ce que le vide sur un écran (au sens positif de l’adjectif, considéré dans ce qu’il implique de gestion volontaire de l’espace), peut encore générer comme fantasme de cinéphile.

Iconique, crépusculaire, réjouissant, Pompéi nous en met plein les yeux de sa beauté photographique et nous ensorcèle de ses tourments psychologiques, et de ses rapports à l’humain tortueux. Il faut oser l’audace. Les acteurs et réalisateurs ont été jusqu’au bout de leur travail. Aux spectateurs d’y mettre un peu du leur.

Frédéric Mignard

Sorties de la semaine du 26 août 2020

Pompéi de John Shank, affiche du film

© Tarantula, Good Fortune Films, micro_scope, Jour2Fête

Pompéi, artwork DVD France

© Tarantula, Good Fortune Films, micro_scope, Jour2Fête

Box-office :

Présenté au TIFFF en 2019, Pompéi a connu une sortie discrète durant l’été 2020. Malgré un manque de nouveautés dans les salles, en raison de la crise du coronavirus, le distributeur Jour2Fête ne trouve que deux écrans sur la capitale, la semaine du 26 août. L’ovni poétique réalise péniblement 627 entrées sur Paname pour sa première semaine, avec une entrée en 40e place, faute de notoriété.

Il ne restera que trois semaines à l’affiche, bien loin des 3000 spectateurs en fin de carrière. Une sortie pour rien.

Sortie vidéo

Le film est disponible à partir du 5 janvier 2021 en format numérique et physique (DVD). Ce dernier reprend le format digipack des éditions Jour2Fête, et propose un entretien avec les deux réalisateurs, John Shank et Anna Falguères.

Trailers & Vidéos

trailers
x
Pompéi de John Shank, affiche du film

Bande-annonce de Pompéi

Drame, Cinéma de l'Etrange

x