Luca : la critique du film Pixar (Disney+) (2021)

Animation | 1h35min
Note de la rédaction :
6.5/10
6.5
Lucas, affiche streaming Disney+

  • Date de sortie: 18 Juin 2021
  • Date de diffusion sur Disney+ : A partir du 18 juin 2021
  • Année de production : 2021
  • Nationalité : Américain
  • Réalisateur : Enrico Casarosa
  • Casting vocal (VF) : Jacob Tremblay, Jack Dylan Grazer, Sacha Baron Cohen, Maya Rudolph, Giacomo Gianniotti
  • Titres originaux : Lucas
  • Scénaristes : Jesse Andrews, Mike Jones, d'après une histoire de Enrico Casarosa, Simon Stephenson
  • Monteurs : Catherine Apple, Jason Hudak
  • Compositeur : Dan Romer
  • Directeur de la photographie : David Juan Bianchi, Kim White
  • Société de production : Pixar Animation Studios, Walt Disnet Pictures
  • Editeur vidéo : -
  • Date de sortie vidéo : -
  • Classifications : Tous publics
Note des spectateurs :

Luca, 24ème long métrage Pixar, est un conte initiatique linéaire et classique mais charmant qui bénéficie du cadre magnifique de l’Italie.

Synopsis : Dans une très jolie petite ville côtière de la Riviera italienne, un jeune garçon, Luca, vit un été inoubliable, ponctué de délicieux gelato, de savoureuses pasta et de longues balades en scooter. Il partage ses aventures avec son nouveau meilleur ami, mais ce bonheur est menacé par un secret bien gardé : tous deux sont en réalité des monstres marins venus d’un autre monde, situé juste au-dessous de la surface de l’eau…

Critique : Premier long métrage de Enrico Casarosa, qui nous avait enchantés chez Pixar avec le court métrage sélénite La luna (2011), nommé aux Oscars, Luca permet à l’animateur italien de décrocher la lune avec une certaine maestria.

Luca et Alberto dans Luca de Enrico Casarosa

© 2021 Disney/Pixar. Tous Droits réservés.

La surface de l’eau

Italien d’origine, Casarosa met en place un conte initiatique dans la longue tradition Disney Pixar. Sa créature marine, Luca, a envie de s’émanciper de la vie aquatique par-delà la surface de l’eau, en découvrant le monde aérien. Dès qu’il est n’est plus en contact avec l’eau, le triton sous-marin revêt l’apparence d’un petit homme qu’un congénère ado prend sous son aile une fois le pied sur terre. Une mauvaise fréquentation ? Non, une belle histoire d’amitié.

L’action de ce conte est essentiellement perchée sur les splendeurs de falaises méditerranéennes, au cœur desquelles se niche un village pittoresque, ancré dans la pierre accidentée. C’est toute la magnificence d’une Italie fabuleuse que l’on ne trouve pas seulement sur les cartes postales, pour ceux qui ont l’habitude de longer la botte latine, mais bel et bien dans la réalité de l’Italie de son auteur, originaire de Gênes. Un tel cadre pare le 24e long métrage Pixar d’un cachet irrésistible.

Récit initiatique à l’italienne

Ces paysages luxuriants, où mer et ciel correspondent dans un mirage d’assimilation, donnent chair à l’incroyable cinégénie de cette production pourtant haute comme trois pommes dans sa narration linéaire, classique. La trame se situe à mi-chemin entre entre La petite sirène et Pinocchio, où les deux protagonistes désobéissent à leurs parents et fuguent pour accomplir quelque chose qui leur échappe. La mutation est à chaque fois physique, mais vouée à satisfaire l’intarissable besoin de découverte de l’enfant, afin de pouvoir aller vers l’âge adulte. Luca revisite les codes du récit initiatique mais son espièglerie n’est pas animée par l’amour, comme pour la rouquine Ariel, ni une attirance matricielle pour les coquins (il faut que jeunesse se passe :  boys will be boys, en anglais), mais bien par une curiosité motrice née du désir de découverte et d’apprentissage.

Luca et Alberto dans Luca de Enrico Casarosa

© 2021 Disney/Pixar. Tous Droits réservés.

Luca, une exclusivité Disney+ en France

L’on n’y verra pas d’originalité, ni la moindre once de génie dans l’écriture. Luca, dans sa beauté esthétique, se savoure comme le beau portrait d’une enfance à l’italienne, où l’émerveillement submerge ces créatures hybrides dès qu’elles recueillent le moindre objet terrestre (la Vespa, un signifiant symbole local…). La comédie est sensible, attachante et radieuse, et la générosité de ses protagonistes participe à l’enchantement général que prodigue déjà l’aspect sculptural de l’œuvre.

Distribué dans un premier temps sur les plateformes de Streaming Disney+ de la planète, Luca connaîtra une sortie vidéo, à l’instar de son prédécesseur, Soul, dont il ne partage pas les ambitions et la complexité artistiques, mais s’avère in fine plus ludique et homogène.

Luca est le portrait cocasse d’une Italie que l’on aime comme Ratatouille s’était fait celui de Paris. La différence de niveau entre les deux vies restent toutefois colossale.

Frédéric Mignard

Diffusion sur la plateforme Disney+ à partir du 18 juin 2021

Les films Pixar sur CinéDweller

Lucas, affiche streaming Disney+

© 2021 Disney/Pixar. Tous Droits réservés.

Extrait de Luca de Pixar

Trailers & Vidéos

trailers
x
Lucas, affiche streaming Disney+

Bande-annonce de Luca

Animation

A voir aussi

x