L’oiseau de paradis : la critique du film (2020)

Fantastique | 1h29min
Note de la rédaction :
8/10
8
L'oiseau de Paradis de Paul Manate, affiche

  • Réalisateur : Paul Manate
  • Acteurs : Sebastian Urzendowsky, Blanche-Neige Huri, Patrick Descamps
  • Date de sortie: 24 Mai 2020
  • Nationalité : Français
  • Scénariste :
  • Compositeur : Olivier Mellano
  • Directeur de la photographie : Amine Berrada
  • Distributeur : UFO (sortie salle annulée, en raison de la crise du COVID-19)
  • Editeur vidéo : UFO Distribution, Premium Films
  • Date de sortie vidéo : 24 mai 2020 (VOD)
  • Sociétés de production : Local Films, Filmin'Tahiti, A Perte de Vue, Anaphi Studio, Premim Films
  • Format : 1.85:1 / 5.1
  • Crédit photo : Denis Pinson
  • Disponible en VOD sur : ITunes/ Google play/ Microsoft/ Orange VOD/ Canal VOD/ Rakuten TV/ Videofutur/ Universcine/ La Toile
Note des spectateurs :
[Total : 4   Moyenne : 4.5/5]

L’oiseau de paradis est un conte social sur fond de castes et de remous politiques en Polynésie française, une œuvre à la beauté ravageuse et aux mystères étincelants qui en font un thriller subjuguant pour les amateurs de cinéma de l’étrange. 

Synopsis : Jeune assistant parlementaire métis, amoral et séducteur, Teivi revoit un jour Yasmina, une lointaine cousine maorie aux pouvoirs mystiques, qui lui fait une étrange prédiction. Mais en proie à des malaises hallucinatoires et empêtré dans une affaire de corruption immobilière, Teivi perd pied. Persuadé que Yasmina peut le guérir, il part à sa recherche et chemine jusqu’à la presqu’île fantasmagorique de Tahiti. L’Oiseau de paradis raconte un Tahiti intime et légendaire, métis et vivant. Un conte mystique et contemporain sur le plus beau des paradis perdus.

L’oiseau du paradis captive les sens et interpelle l’intelligence

Critique : C’est en VOD que la crise du Covid-19 a précipité L’oiseau de paradis, éloge au folklore tahitien originellement destiné à une sortie salle au printemps. Qu’on ne s’y trompe pas, c’est bel et bien un objet de cinéma, de ceux, lancinants, qui hantent longtemps l’esprit. Le premier long de fiction de Paul Manate appartient aux œuvres qui imprègnent le visionnage de son ambiance, happent l’attention, captivent les sens et interpellent l’intelligence, sans qu’on ne cherche à apporter trop d’importance aux points un peu abscons qui resteront de l’ordre de l’inexpliqué et peut-être bien de l’inexplicable.

Blanche-Neige Huri dans L'oiseau de Paradis de Paul Manate

Copyrights : Local Films, Filmin’Tahiti, A Perte de Vue, Anaphi Studio, Premim Films, UFO Dsitribution

Toute la complexité des inégalités en Polynésie qui tourne au cauchemar éveillé

Avec L’oiseau de paradis, le cinéaste français Paul Manate nous baigne dans la culture, le social et la politique d’une société polynésienne diverse qu’il ne connaît que trop bien. C’est un monde pluriel : des castes, des communautés, des nantis de la métropole, des opportunistes locaux, des laissés-pour-compte qui n’auront jamais rien, si ce n’est la promesse d’être les perdants de grands plans d’urbanisation ou de développements touristiques, avec toutes les conséquences que cela implique.

Blanche-Neige Huri dans L'oiseau de Paradis de Paul Manate

Copyrights : Local Films, Filmin’Tahiti, A Perte de Vue, Anaphi Studio, Premim Films, UFO Dsitribution

Cinéma paradiso

Via la personnage de Yasmina, héroïne mutique, à la carrure et au visage signifiants, et aux pouvoirs quasi surnaturels, le film oscille entre le drame social au conte ténébreux, baignant dans l’irrationalité de croyances et d’histoires orales, dont la jeune femme incarne la continuité. Cassandre et Cendrillon aux yeux d’un cousin puissant aux dents qui rayent le plancher, elle va devenir l’objet de fascination du jeune homme, alors qu’elle lui prédit les pires maux. Il faut dire que les accointances politiques louches de ce dernier, son arrogance de bellâtre, cristallisent l’animosité d’une population locale désorientée par une réinvention de leurs terres, redessinées par la métropole.

La richesse des thématiques humaines et la poésie locale, accentuée par des éléments troubles qui peuvent faire basculer le film dans le cauchemar éveillé, s’associent finement pour aboutir à une ouverture des interprétations qui gratifie encore le spectateur de ce pouvoir d’imagination qui tend à disparaître.

L’oiseau du paradis, magnifié par ses cadrages et sa photographie, est à l’image des paysages paradisiaques, une véritable pépite.

Frédéric Mignard

Sorties VOD de la semaine du 18 mai 2020

Voir en VOD

L'oiseau de Paradis de Paul Manate, affiche

Copyrights : Local Films, Filmin’Tahiti, A Perte de Vue, Anaphi Studio, Premim Films, UFO Dsitribution

Trailers & Vidéos

trailers
x
L'oiseau de Paradis de Paul Manate, affiche

Bande-annonce de L'oiseau de Paradis

Fantastique

Movie Showtimes

Disponible en VOD

ITunes/ Google play/ Microsoft/ Orange VOD/ Canal VOD/ Rakuten TV/ Videofutur/ Universcine/ La Toile

Show times

x