Jungle : la critique du film (2017)

Aventures, Survival, Biopic | 1h55min
Note de la rédaction :
7/10
7
Jungle, la jaquette DVD

  • Réalisateur : Greg McLean
  • Acteurs : Daniel Radcliffe, Thomas Kretschmann, Alex Russell, Joel Jackson
  • Date de sortie: 18 Déc 2017
  • Nationalité : Australien, Colombien, Britannique
  • Année de production : 2017
  • Scénariste(s) : Justin Monjo d'après le récit de Yossi Ghinsberg
  • Directeur de la photographie : Stefan Duscio
  • Compositeur : Johnny Klimek
  • Société(s) de production : Babber Films, Cutting Edge Group, Screen Australia
  • Distributeur (1ère sortie) : Film inédit en France. La date ci-dessus est celle de la sortie VOD.
  • Éditeur(s) vidéo : AB Vidéo (DVD / Blu-ray)
  • Date de sortie vidéo : 18 décembre 2017 (sortie en VOD), 10 janvier 2018 (sortie en DVD et Blu-ray)
  • Formats : 2.35 : 1 / Couleurs / Son : Dolby Digital
  • Festivals et récompenses : Byron Bay International Film Festival 2017 : prix du meilleur long métrage dramatique décerné à Greg McLean / Australian Film Critics Association Awards 2018 : AFCA Award de la meilleure photographie décerné à Stefan Duscio.
  • Illustrateur / Création graphique : Inconnu
  • Crédits : © 2017 Jungle Holdings Pty Ltd - Screen Australia - Screen Queensland Pty Ltd - Filmfest Ltd
Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Basé sur une histoire vraie, Jungle a le mérite de nous plonger au cœur d’une nature sauvage très hostile et de réactiver nos peurs primales, avec un sens de l’efficacité remarquable.

Synopsis : Un film adapté de l’histoire de Yossi Ghinsberg et deux de ses amis, qui vécurent trois semaines dans une partie inexplorée de la jungle amazonienne.

Une histoire vraie qui a mis 30 ans à être adaptée en film

Critique : Au début des années 80, le jeune aventurier israélien Yossi Ghinsberg décide de faire un voyage en Bolivie. Là, il rencontre un Allemand qui lui propose de découvrir la vie d’une peuplade indigène inconnue au cœur de la forêt vierge amazonienne. Accompagné de deux amis rencontrés sur place, Ghinsberg va vivre une expérience extrême après s’être égaré dans la forêt. Une fois secouru, il décide de relater son expérience dans le livre autobiographique Back From Tuichi : the Harrowing Life-and-Death Story of Survival In The Amazon Rainforest publié en 1993. A partir de cette date, l’auteur cherche à produire une version cinéma de son bouquin, mais n’y parvient pas.

Ce n’est donc qu’au milieu des années 2010 que le projet d’adaptation redevient d’actualité. Un script écrit par Justin Monjo est finalisé et tombe dans les mains du réalisateur australien Greg McLean, connu pour ses œuvres extrêmes comme Wolf Creek (2005) et Solitaire (2008). La production s’offre également les services de la jeune star Daniel Radcliffe, visiblement très heureux de relever un défi de taille : celui d’incarner un homme qui va jusqu’au bout de l’enfer dans des conditions extrêmes. Le jeune interprète d’Harry Potter doit ainsi se préparer physiquement à subir de rudes épreuves, tout en perdant brutalement du poids – on parle ici d’une dizaine de kilos.

Voyage au bout de l’enfer vert

Effectivement, si Greg McLean vient bien du cinéma horrifique, il opte ici pour une approche quasiment documentaire en suivant pas à pas l’histoire tragique des quatre protagonistes principaux. Jungle démarre donc comme un classique film d’aventures avec la présentation des différents protagonistes. Si l’ensemble est immédiatement séduisant, le cinéaste prend surtout le temps de bien caractériser les personnages, ce qui nous permet de participer pleinement à leur périple. Cela commence donc comme un road trip traditionnel au cœur d’une nature luxuriante qui s’avère assez rapidement d’une implacable hostilité.

Si l’on ne saisit pas vraiment les motivations du guide allemand – qui restent d’ailleurs inconnues à ce jour – l’étrangeté du bonhomme a le mérite de susciter l’inquiétude du spectateur. Thomas Kretschmann apparaît dès lors comme un excellent choix de casting tant l’acteur est capable d’ambiguïté. Face à lui, les trois jeunes aventuriers semblent d’une naïveté totale et font donc des proies toutes désignées.

Un survival intense porté par un Daniel Radcliffe impressionnant

A partir du moment où les différents personnages se retrouvent séparés, le film se concentre sur le cas particulier de Yossi Ghinsberg et se transforme ainsi en un survival intense. Pas besoin de faire appel à des antagonistes ou à des tribus hostiles puisque la nature sauvage se charge d’éliminer les intrus. Le spectateur subira en même temps qu’un Daniel Radcliffe méconnaissable les assauts de la pluie, de l’humidité, de parasites intrusifs – la scène du ver est à vous retourner le cœur – mais aussi de la faim. Face à l’immensité de la forêt vierge, le personnage principal ne doit jamais s’arrêter de marcher, au risque de devenir fou.

Tourné en pleine forêt australienne, mais aussi en Bolivie sur les lieux mêmes de l’action et en Colombie, Jungle bénéficie d’une réalisation efficace de la part d’un cinéaste qui est toujours parvenu à filmer des situations paroxystiques. Il met ici son expérience dans le film horrifique à profit pour retranscrire au mieux l’expérience extrême vécue par Yossi Ghinsberg. Le survival se teinte également d’un léger mysticisme lorsque le personnage principal apprend peu à peu à s’abandonner aux lois de la nature. Devenu un insecte insignifiant face à l’immensité de l’univers, le jeune aventurier finit par en découvrir long sur lui-même et sa capacité à survivre aux pires épreuves. Au passage, on apprécie particulièrement la scène où il décide de laisser en vie une tortue qui pourrait pourtant lui servir de déjeuner (est-ce un clin d’œil du cinéaste au Cannibal Holocaust de Ruggero Deodato ?).

Un bon film exploité en VOD et DVD sur notre territoire

D’une belle efficacité, Jungle est donc une expérience assez extrême qui offre une vision pertinente du rapport primal qui existe entre l’homme et la nature non domestiquée. De quoi à nouveau ressentir ces fameuses peurs primales qui sont profondément enfouies en chacun de nous. Sorti en salles en Angleterre et sur plusieurs territoires émergents, Jungle n’a malheureusement eu le droit qu’à une sortie VOD et DVD dans nos contrées. Il ne faut pourtant pas négliger ce nouvel opus de Greg McLean, cinéaste inégal mais qui est toujours aussi à l’aise pour créer des ambiances tendues à l’extrême.

Critique de Virgile Dumez

Le survival sur CinéDweller

Acheter le film en blu-ray

Voir le film en VOD

Jungle, la jaquette DVD

© 2017 Jungle Holdings Pty Ltd – Screen Australia – Screen Queensland Pty Ltd – Filmfest Ltd / © 2018 AB DA. Tous droits réservés.

Trailers & Vidéos

trailers
x
Jungle, la jaquette DVD

Bande-annonce de Jungle (VF)

Aventures, Survival, Biopic

x