Compétition officielle : la critique du film (2022)

Comédie | 1h54min
Note de la rédaction :
7/10
7
Photo de Compétition Officielle de Gaston Duprat et Mariano Cohn, avec Penelope Cruz, Antonio Banderas, et Oscar Martinez

  • Réalisateur : Mariano Cohn Gastón Duprat
  • Acteurs : Antonio Banderas, Penélope Cruz, Oscar Martínez
  • Date de sortie: 01 Juin 2022
  • Année de production : 2021
  • Nationalité : Espagne, Argentine
  • Titre original : Competencia oficial
  • Titres alternatifs : Official Competition (International, Suède, Allemah,e...), Finale a sorpresa - Official Competition (Italie), Boscy (Pologne)
  • Scénaristes : Andrés Duprat, Gastón Duprat, Mariano Cohn
  • Directeur de la photographie : Arnau Valls Colomer
  • Monteur : Alberto del Campo
  • Compositeur : Eduardo Cruz
  • Producteurs : Jaume Roures
  • Sociétés de production : The MediaPro Studio
  • Distributeur : Wild Bunch Distribution
  • Editeur vidéo :
  • Date de sortie vidéo :
  • Box-office France / Paris-Périphérie :
  • Box-office nord américain / monde :
  • Budget :
  • Rentabilité :
  • Classification : Tous publics
  • Formats : 2.39:1 / Couleur (DCP)
  • Festivals et récompenses : Sélection Officielle Venise 2021, Sélection Officielle San Sebastian 2021
  • Illustrateur / Création graphique : © Fidelio. Tous droits réservés / All rights reserved
  • Crédits : © MediaProduccione. Tous droits réservés / All rights reserved
Note des spectateurs :

Compétition officielle est une comédie pince-sans-rire pour visiter l’envers du décor en compagnie de comédiens doués d’un narcissisme inaltérable.

Synopsis : Un homme d’affaires milliardaire décide de faire un film pour laisser une empreinte dans l’Histoire. Il engage alors les meilleurs : la célèbre cinéaste Lola Cuevas, la star hollywoodienne Félix Rivero et le comédien de théâtre radical Iván Torres. Mais si leur talent est grand… leur ego l’est encore plus !

Critique : Après la littérature avec Citoyen d’honneur, puis la peinture avec un coup de maître, les réalisateurs argentins Gaston Duprat et Marciano Cohn mettent leur humour caustique au service du cinéma.

Affiche de Compétition Officielle de Gaston Duprat et Mariano Cohn, avec Penelope Cruz, Antonio Banderas, et Oscar Martinez

© Mediapro – Affiche adaptation Fidelio

Humberto Suarez, vieillard à la tête d’un empire pharmaceutique, souhaite laisser une trace mémorable de son passage sur terre. Lui est d’abord venu l’idée de faire construire un pont baptisé de son patronyme. C’est finalement vers le septième art, jugé plus conforme à ses ambitions, qu’il se tourne. Pour donner vie à ce film qui doit être à la hauteur de son prestige (et de celui de sa fille dont il impose la présence), il lui faut réunir les personnalités les plus en vue quitte à devoir les regarder s’affronter dans des batailles narcissiques capables de mettre en péril son beau projet. Après avoir obtenu les droits de l’un des derniers best-sellers, il n’a aucun mal à convaincre Lola Cuevas (Penélope Cruz), une réalisatrice despotique et exubérante de devenir la maîtresse d’œuvre de sa petite entreprise cinématographique. Charge à elle de recruter deux comédiens réputés. Pour donner davantage de piment à son œuvre, elle les choisit diamétralement opposés. Félix Rivero (Antonio Banderas) est une star incontestée et incontestable. Il le sait et en joue impunément. Il se targue d’être à l’affiche de tous les succès commerciaux du moment, ce qui ne manque pas de nourrir le mépris de son partenaire Ivan Torrés (Oscar Martinez), un homme de théâtre qui, bien au-delà du banal divertissement ne peut envisager son travail que sous l’aspect de l’enrichissement intellectuel dispensé à une élite cultivée. Si tout les différencie, un nombrilisme démesuré les réunit.

Compétition officielle offre à Penélope Cruz un rôle truculent

Une incompatibilité d’humeur qui sert de socle à cette comédie parsemée de joutes verbales et de situations alambiquées que la finesse de jeu des interprètes rend tout à la fois mordante et légère. Et même si certaines scènes se perdent dans quelques circonvolutions inutiles, la présence d’une Penélope Cruz totalement inattendue dans ce rôle d’arbitre extravagant dont les exigences se fracassent contre les parois d’un décor aseptisé capte durablement l’attention.

Mais au-delà de la satire d’un monde de mystification, Compétition officielle aborde l’enchevêtrement du processus artistique, le besoin de reconnaissance des acteurs, les petits arrangements entre amis (ou même entre ennemis), les différentes manières de faire jaillir l’émotion ou le rire (chacune des scènes de répétitions nous en offre un fascinant exemple) mais aussi la supercherie quelquefois offerte à un public crédule et facile à manipuler. Autant d’éléments qui, entre réflexion et humour, pourraient bien modifier l’angle de vue des amateurs de fictions sur cet art du spectacle dont le principe de base est de les leurrer à tout instant.

Claudine Levanneur

Sorties de la semaine du 1er juin 2022

Photo de Compétition Officielle de Gaston Duprat et Mariano Cohn, avec Penelope Cruz, Antonio Banderas, et Oscar Martinez

© Mediapro – Affiche adaptation Fidelio

Trailers & Vidéos

trailers
x
Photo de Compétition Officielle de Gaston Duprat et Mariano Cohn, avec Penelope Cruz, Antonio Banderas, et Oscar Martinez

Bande-annonce de Compétition Officiele

Comédie

x