Sam Raimi

Réalisateur, Scénariste, Producteur
Evil Dead, l'affiche américaine originale

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 23 octobre 1959 à Royal Oak, Miami (États-Unis)
  • Crédit visuel : Copyrights 1981 Renaissance Pictures LTD, All rights reserved.

Biographie

Note des spectateurs :

Sam Raimi est le réalisateur génial de Evil Dead, l’un des phénomènes horrifiques des années 80, décliné en trilogie, série télévisée et jeu vidéo. Mais aussi le brillant auteur de la trilogie originelle de Spider-Man.

Révélé en 1982 par le succès de Evil Dead, film indépendant tourné avec des économies d’étudiants, devenu le film d’épouvante de toute une génération, Sam Raimi resta longtemps bloqué dans le genre horrifique.

Son incursion dans le polar noir humoristique, Mort sur le gril (Crimewave), version toon du futur cinéma des frères Coen, est un cinglant échec en 1985. Il revient à la saga Evil Dead en 1987 (le 2 est une version plus comique et BD, mais surtout argentée), et en 1993, avec L’armée des morts dans lequel il rend hommage au talent de Ray Harryhausen, dans une version moyenâgeuse de son histoire de démons.

Entre-temps, en 1990, il livre sa première adaptation de BD, Darkman, une semi-réussite, qui fonctionnera correctement au box-office américain, sans enthousiasmer l’international.

En 1995, il met en scène le western agité Mort ou vif, avec Sharon Stone et Leonardo DiCaprio, et se fait remarquer à nouveau pour sa réalisation brillante.

Commence toutefois pour lui une période durant laquelle il va se rechercher artistiquement, puisant d’abord son inspiration dans Fargo des Coen : Un plan simple, en 1998.

Pour l’amour du jeu, en 1999, est un échec. Ce film sportif totalement impersonnel, avec le déjà has been Kevin Costner, n’a été vu par aucun de ses fans, en particulier en dehors du territoire américain peu concerné par le baseball. Quant au thriller marécageux Intuitions, faute d’être mémorable, il a au moins eu le mérite d’ouvrir un peu plus la voie à Cate Blanchett, connue surtout pour son rôle dans Elizabeth de Shekhar Kapur.

En 2002, le destin de Sam Raimi change à jamais de trajectoire, avec le succès de Spider-Man, son premier blockbuster. Le phénomène mondial fait de lui l’un des réalisateurs les plus bankable de Hollywood. Un choix qui n’est pas étonnant puisqu’il intervient après le succès de Peter Jackson, autre adepte du système D, issu du cinéma gore, avec le premier Seigneur des anneaux. Au début de la décennie 2000, les deux jeunes routiers du cinéma d’épouvante sont détournés du cinéma de genre pour des sequels : pour Raimi, cela sera Spider-man 2 en 2004, et un médiocre troisième chapitre, en 2007.

S’il revient à l’épouvante et surtout aux petits budgets, avec le gentillet Jusqu’en enfer (2009), et la création d’une société de production spécialisée dans le domaine du film de terreur (The Grudge, Boogeyman), les années 2010 seront plus compliquées pour lui. Un désaccord avec Sony sur le reboot de Spider-Man, le conduit chez Disney, à en réaliser un autre, celui du Magicien d’Oz, en l’occurrence le médiocre Le monde fantastique d’Oz dans lequel il trahit sa vision d’un cinéma populaire.

Il se consacrera essentiellement, dans les années 2010,  à la série intitulée Ash vs. Evil Dead (sur la chaîne câblée Starz) qu’il a produite et écrite avec succès. La série poursuit donc la franchise Evil Dead, déclinée parallèlement en jeu vidéo et en comédie musicale.

Frédéric Mignard

Filmographie

  • 1981 : Evil Dead (The Evil Dead)
  • 1985 : Mort sur le grill (Crimewave)
  • 1987 : Evil Dead 2 (Evil Dead II: Dead by Dawn)
  • 1990 : Darkman
  • 1993 : Evil Dead 3 : L’Armée des ténèbres (Army of Darkness)
  • 1995 : Mort ou vif (The Quick and the Dead)
  • 1998 : Un plan simple (A Simple Plan)
  • 1999 : Pour l’amour du jeu (For Love of the Game)
  • 2000 : Intuitions (The Gift)
  • 2002 : Spider-Man
  • 2003 : Spider-Man 2 
  • 2007 : Spider-Man 3
    Affiche française originale du film Evil Dead, l'opéra de la terreur

    Affiche française originale du film Evil Dead, l’opéra de la terreur – © 1981 Renaissance Pictures

x