Luciano Ercoli

Réalisateur, Scénariste, Producteur
Photo interdite d'une bourgeoise

Personal Info

  • Nationalité : Italien
  • Date de naissance : 19 octobre 1929 à Rome (Italie)
  • Date de décès : 15 mars 2015 à Barcelone (Espagne)
  • Crédit visuel : © 1970 Produzioni Cinematografiche Mediterranee (PCM) - Trébol Films C.C.. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Réalisateur, scénariste et producteur italien, Luciano Ercoli est entré dans le monde du cinéma dans les années 50 en tant qu’assistant réalisateur. Il a ainsi secondé Pietro Francisci sur Attila, fléau de Dieu (1954) et Hugo Fregonese sur I girovaghi (1959).

Pourtant, à partir de 1960, Luciano Ercoli s’oriente plutôt vers la production avec L’odyssée nue (Rossi, 1961) et des films populaires tournés en coproduction avec la France et notamment André Hunebelle. On lui doit ainsi la saga des O.S.S. 117 ou encore celle de Fantômas avec Jean Marais et Louis de Funès. Ercoli a également produit trois bons westerns spaghettis que sont Un pistolet pour Ringo (Tessari, 1965), Le retour de Ringo (Tessari, 1967) et Chacun pour soi (Capitani, 1968).

Désormais marié à l’actrice Nieves Navarro (Susan Scott), Luciano Ercoli décide de passer à la réalisation en 1970 avec un giallo intitulé Photo interdite d’une bourgeoise. Il a ensuite persévéré dans le genre en mettant en valeur son épouse. Cela a donné Nuits d’amour et d’épouvante / La mort marche à talons hauts (1971) et La mort caresse à minuit (1972).

Après ce triptyque, il continue à explorer le genre policier avec Dérapage contrôlé (1973) avec Giuliano Gemma. Mais ce dernier long est un cuisant échec commercial. Bizarrement, le cinéaste se lance alors dans le drame historique avec Il figlio della sepolta viva (1974) et Lucrezia giovane (1974), genre qui ne lui réussit pas.

Ercoli revient au film policier à tendance politique avec Les Dossiers rouges de la mondaine (1975) qui ne sort en France qu’en 1979. Entre-temps, il a tourné une comédie policière intitulée La bidonata (1977) restée inédite sur notre territoire.

A la fin des années 70, Luciano Ercoli aurait fait un héritage conséquent qui l’amène à devenir un rentier. Il s’exile avec son épouse Nieves Navarro à Barcelone où il a passé ses dernières années. Luciano Ercoli meurt en 2015 à l’âge de 85 ans.

Virgile Dumez

Ils nous ont quittés en 2015

Affiche cinéma de La mort caresse à minuit

© 1972 Cinecompany – C.B. Films S.A. . Tous droits réservés.

Filmographie :

Réalisateur :

x