Note des spectateurs :

Box-office Paris 14h : Scream 2022 n’est pas à la hauteur d’un événement médiatique générationnel. Nouveau numéro de trop?

A 14h, on ne s’emballe pas. On prend le pouls. Rien n’est jamais définitif, et Paris n’est pas la France. Toutefois, on apprend aussi à lire les chiffres et y déceler des premiers signes. Le but est de partir sur des bases solides pour susciter un buzz au plus tôt de la sortie effective.

Dans ce contexte, la franchise Scream n’est pas morte, mais sa sortie parisienne n’est pas exaltante. 765 spectateurs dans 15 cinémas, ce n’est pas ce qu’en attendait Paramount à cette heure-là. Même Scream 4 avait dégagé davantage de curiosité  en 2011, sur cette même séance (1 194) et c’était déjà pas terrible… Pour mémoire, les épisodes 2 et 3, considérés comme des blockbusters de l’épouvante, s’offraient à chaque fois plus de 4 000 curieux pour leur première séance.

L’événement du jour est donc français. Le film de Fred Cavayé, Adieu Monsieur Haffman, est une belle surprise, à 1 561 spectateurs. Daniel Auteuil et Gilles Lellouche avaient pour eux l’appui de 25 cinémas.

Deux déceptions au démarrage, l’adaptation du récit de Florence Aubenas par Emmanuel Carrère, Ouistreham, n’est pas du matin, avec 740 spectateurs dans 20 salles, mais ce beau film dispose des moyens artistiques de surprendre en journée. Enfin le film Placés aura du mal à se faire une place, avec 285 curieux dans 13 cinémas, soit une moyenne de 22, la plus basse pour un film proposé dans plus de 9 écrans.

Pour finir, Jane par Charlotte a sorti les fans de Birkin et Gainsbourg, avec 398 tickets sur 9 sites, c’est la 3e meilleure moyenne derrière Adieu Monsieur Haffmann (62) et Scream 2022 (52).

Frédéric Mignard

Scream, affiche définitive

© Paramount Pictures