Note des spectateurs :

Matrix Resurrections a peu de temps devant lui pour faire le plein. Sorti pendant la première semaine des vacances et à l’aube de nouvelles restrictions probables dues à l’émergence du variant Omicron, il n’est pas à la hauteur de l’événement cinéphilique de son mythe. Les très jeunes ont fait un phénomène de Tous en Scène 2 avec 176 396 entrées, quand le 4e épisode de la saga avec Keanu Reeves n’a suscité le désir que de 92 105 nostalgiques.

Si l’on prend en compte les avant-premières, Tous en scène 2 grimpe à 463 795 entrées et la matrice à 142 692 amateurs de cinéma d’action cérébral.

Lana Wachowski est donc loin des 246 861 entrées premier jour du premier Matrix, des 314 137 entrées du numéro de clôture de la première trilogie, et surtout des 576 544 entrées en une journée de Matrix Reloaded qui n’était pas chargé à blanc.

Quand le film d’animation Universal effectue le 3e démarrage 2021 sur son premier jour, derrière No Way Home et Fast & Furious 9, il confirme la domination du box-office français de la major américaine en 2021 qui, avec F9, No Time to Die et The Croods 2, mais aussi Baby Boss 2 et La famille Addams 2, a souvent pu se distinguer, au détriment d’une année médiocre pour les blockbusters Disney (Encanto sera le seul à dépasser les 2 millions d’entrées).

Matrix Resurrections, affiche

© Warner Bros Pictures