Note des spectateurs :

Solide comédien canadien, Christopher Plummer a brillé dans de nombreuses productions internationales depuis les années 60.

Acteur et producteur canadien, Christopher Plummer a tourné plus de deux cents films et productions télévisées de 1953 à aujourd’hui. Après un long passage au petit écran, il est repéré au cinéma dans les années 60, notamment dans La chute de l’empire romain (Mann, 1964), La mélodie du bonheur (Wise, 1965), La nuit des généraux (Litvak, 1967), La bataille d’Angleterre (Hamilton, 1969) et Waterloo (Bondartchouk, 1970).

Christopher Plummer brille dans de nombreux longs métrages. On se souviendra de L’homme qui voulut être roi (Huston, 1975), Quelque part dans le temps (Szwarc, 1980), L’œil du témoin (Yates, 1981), Malcolm X (Lee, 1992), L’armée des douze singes (Gilliam, 1995), Révélations (Mann, 1999), Le nouveau monde (Malick, 2005), Millénium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes (Fincher, 2011) et À couteaux tirés (Johnson, 2019).

Il est nommé à l’Oscar du meilleur acteur dans second rôle pour Tolstoï, le dernier automne (Hoffman, 2009) et Tout l’argent du monde (Scott, 2017), dans lequel il incarne le magnat du pétrole J. Paul Getty, en remplacement d’un Kevin Spacey blacklisté et dont toutes les scènes ont dû être refaites.

Au cours de sa prolifique carrière, Christopher Plummer est également dirigé par Robert Mulligan, Blake Edwards, Peter Hyams, Ron Howard, Atom Egoyan, Peter Chelsom et bien d’autres réalisateurs.

Il a obtenu l’Oscar, le Golden Globe et le BAFTA du meilleur acteur dans un second rôle pour Beginners (Mills, 2011).

Christopher Plummer était le père de l’actrice Amanda Plummer. Il est décédé le 5 février 2021 à l’âge de 91 ans.

Virgile Dumez 

Crédit visuel : © 2017 TOBIS Film GmbH. Tous droits réservés.