Semaine du 6 novembre 2019

La Belle époque, Au nom du père, Hors normes… Le cinéma français se porte bien. Merci.

Retour à La Belle époque. Exit les remous sociaux de Joker, qui rétrograde en seconde place, avec 463 000 apôtres supplémentaires et désormais, un total monumental de 5 000 000 émeutiers. La nostalgie surannée du film de Bedos fils s’empare de la première position, avec 565 000 spectateurs dans 548 entrées. C’est la meilleure moyenne par écran de cette huitaine, avec 1 032 spectateurs par écran.

Les succès du cinéma d’auteur : Au nom de la terre, Ken Loach, Bellocchio…

En 3e place, un 3e long français cerne Joker : Hors normes ne perd que 27% de sa fréquentation avec 382 000 entrées en plus, pour un total qui excelle de ses 1 529 000 entrées. Les autres grands « stables » de la semaine sont des films d’auteurs qui agrègent : Sorry we missed you (-29%, 85 000, 352 000), Papicha (-22%, 22 000, 233 000) et, évidemment Au nom de la terre, toujours dans le top 10 en 7e semaine, et au-delà des 100 000 hebdo. Le drame rural est à 150 000 entrées des deux millions. Un miracle cinématographique. Nous ne manquerons pas d’évoquer également Bellocchio avec Le traître, formidable de stabilité (-31%), il dépasse les 200 000 en deuxième semaine, avec 90 000 tickets vendus.

Midway et Adults in the room ne trouvent pas leur public

Les nouveautés de la semaine, hors de La Belle époque, ont des difficultés à se faire connaître : Midway de Emmerich échoue en sixième position, avec 238 000 spectateurs dans 403 cinémas. Le résultat est insuffisant. J’ai perdu mon corps n’est pas à la hauteur de ses bonnes critiques : 70 000 entrées dans 181 cinémas. Adults in the room de Costa-Gavras réalise presque autant (67 000), mais dans 156 cinémas. C’est aussi un échec sur sa première semaine.

Le flop de la semaine : Place des victoires

Démarrage désastreux pour Place des victoires, avec 39 000 entrées dans 215 salles. On peut se demander par quel miracle ce film avec Guillaume de Tonquedec a pu se retrouver exposé dans autant de cinémas.

Les gadins de la semaine ont pour titre Abominable (-55%) qui subit le contrechoc de la fin des vacances, avec 262 000 entrées pour sa 3e semaine. Le jour férié du 11 novembre lui a permis d’atténuer cette colossale baisse. Angry Birds : copains comme cochon (-63%, total de 662 000) et Shaun le mouton 2 (-67%, 673 000) sont à l’agonie.

Les gadins de la semaine

Mon chien Stupide est laminé. En perdant près de 60% de sa fréquentation en deuxième semaine, le couple Attal-Gainsbourg subit un bouche-à-oreille négatif. Même Terminator Dark Fate ne perd que 54% de ses entrées en 3e semaine ! Les Municipaux (trop c’est trop) connaît une désaffection totale en 3e semaine (-60%, total de 217 000 en 21 jours).

Du côté des productions d’Halloween, Retour à Zombieland (-46%, 161 000 / 458 000) garde l’avantage sur Doctor Sleep, déjà 14e en 2e semaine (-51%, 73 000 / 221 000). A ce niveau, c’est purement générationnelle.

Xavier Dolan au plus bas

Pensée pour Xavier Dolan. Matthias & Maxime a bien du mal à atteindre les 200 000. Avec 168 000 entrées en 4 semaines, le film, présenté en compétition à Cannes, confirme une nette tendance à la baisse depuis Mommy (1 200 000). Juste la fin du monde avait atteint le million et cette année, le franchement mauvais Ma vie avec John F. Dono van s’était abîmé à 340 000 spectateurs, malgré son casting américain.

Frédéric Mignard  / Source : CBO Box-office

Place des victoires de Yoann Guillouzouic s'affiche
Copyrights : White Panama Films, Digital District, Les Improductibles