Semaine du 18 septembre 2019 : Ad Astra tête de fil d’une semaine chargée en sorties.

Box-office : semaine du 18 septembre 2019

Brad Pitt à la charge. Acteur doublement présent dans le top 10 avec le Tarantino, Once upon a time in Hollywood, qui brille en 8e place et dépasse les 2 500 000 spectateurs en 6e semaine, l’ex d’Angelina Jolie n’a pas fait que des heureux avec son film de science-fiction rigoureux et métaphysique. Ad Astra étant réalisé par James Gray, on ne pouvait pas s’attendre au million en huit jours. Ses 434 000 entrées en ce contexte de rentrée apparaissent comme solides et permettent au cinéaste torturé de réaliser le meilleur lancement de sa carrière d’auteur, loin devant les 264 000 entrées de La nuit nous appartient, son plus gros hit français.

Ad astra s'affiche en long, en large...
© 2019 Twentieth Century Fox France. Tous droits réservés.

Pas de place au soleil pour Woody Allen

La deuxième sortie du classement de ce mercredi 18 septembre est Un jour de pluie à New York, un Woody Allen. Toujours plombé par des polémiques absurdes, le cinéaste new-yorkais est enfin parvenu à sortir cette production Amazon Studios que Jeff Bezos avait bloqué pendant un certain temps. Le film réalise tout de même 203 000 entrées dans 290 cinémas, avec un ancrage plus important sur Paris où il réalise 40% de sa fréquentation. Wonder Wheel, qui avait démarré pendant l’affaire #Metoo, avait accusé un repli dramatique, sur 151 000 fidèles à l’auteur mythique de Manhattan et Annie Hall, tellement habitué à mieux chez nous.

Portrait de la jeune fille en feu photo affiche
Crédits : Diaphana Distribution

En 7e place, Céline Sciamma parvient à se hisser au-dessus des 100 000 entrées. C’est peu par rapport à ses 222 salles, et surtout moins bien que Bande de filles, qui avait accroché 140 000 spectateurs dans 164 cinémas. Il faut dire que Portrait de la jeune fille en feu est son film le moins abouti. Il a néanmoins décroché un prix à Cannes, en mai dernier.

Un gros échec intervient en 10e place avec Trois jours et une vie. Le film austère de Laurent Boukhrief n’est pas à la hauteur de ses qualités. Le sujet difficile ne faisait pas de ce drame sombre avec Sandrine Bonnaire un favori pour cette semaine de box-office, mais tout de même : 56 000 entrées dans 197 salles, ce n’est pas bon du tout.

Dieu aura existé, deux jours cette semaine

En seizième place, Dieu est toujours vivant. Le distributeur chrétien Saje Distribution a magnifiquement su vendre Interview avec Dieu. Le film de Perry Lang, avec un casting mou du genou (David Strathairn, Brendon Thwaites) était projeté dans 207 cinémas sur des séances uniques et exceptionnelles les 19 et 22 septembre qui ont mobilisé le public cible. Face à lui, Lucky Day, qui profitait d’une pleine semaine d’ exploitation, a confirmé le statut d’auteur maudit de Roger Avary. Certes, le film n’était présent que sur 85 sites, mais l’entretien divin a parlé à 28 000 croyants quand l’OVNI trash du réalisateur de Killing Zoé est le flop de la semaine avec… 9 081 mauvais garçons dans ses salles, et une moyenne anémique de 107 spectateurs par écran. Quel dommage !

Lucky day, le retour de Roger Avary
© DCP Lucky Day Inc, Davis Films Production

Flop aux USA, four en France, Le chardonneret proposé par Warner souffrait d’un manque de notoriété par rapport à son exposition dans 240 cinémas. 26 000 curieux se sont déplacés au total, sa moyenne est aussi nulle que celle de Lucky Day.

Pas de répit pour La vie scolaire

Parmi les continuations, on retrouve Ça – Chapitre 2 à 340 000 entrées en 2e semaine (-46%) et un total convenable de 975 000 clowns tueurs en 15 jours. La vie scolaire porte haut et fort les couleurs de la France, avec 217 000 entrées en 4e semaine et un total magnifique de 1 256 000 CPE (-6%). Inséparables est toujours aussi populaire, puisqu’en 3e semaine la comédie ne perd que 10% de sa très belle fréquentation. Le titre est populaire et avec 174 000 entrées ces derniers jours file droit vers le million. Il se permet même de doubler le Klapisch, Deux moi, qui chute de 28 %, pour sa deuxième semaine avec un total de 409 000 romantiques, contre 678 000 pour Inséparables.

Frédéric Mignard

Entretien avec Dieu , affiche du film Saje Distribution)
© 2019 Saje Distribution