Très gros week-end aux USA, avec la sortie de trois productions d’envergure ce week-end. Mais le numéro n’est pas, à l’arrivée, celui qui était présent dans le plus de salles. Downtown Abbey écrase Rambo 5 et Ad Astra.

Production britannique, Downtown Abbey sortait sur 3 000 écrans américains ce week-end, avec des critiques convenables. Faisant suite à 6 saisons sur le petit écran, le film de Michael Engler a ratissé large : premier, 31M$, et la meilleure moyenne par écran du top 30 avec 10 000 $ par site. Royal pour Focus Features qui n’avait jamais connu pareille ouverture et devait se remettre d’une mauvaise année 2019 avec les échecs de Greta, The Dead don’t die et Captive State.

Avec 3 618 écrans, Rambo Last Blood a essayé de tirer la couverture à lui. Mais le film, démolli par la critique, achève son week-end d’investiture à 19 M$, avec une moyenne de 5 246$. N’ayant coûté que 50M$, et sa vedette, Sylvester Stallone, ayant plus de quatre décennies de bouteille dans le ventre, c’est un score honorable qui démontre du pouvoir d’attraction de cette franchise, phénomène de vidéo-club pour son premier numéro, en 1982, avant de devenir un phénomène de société tout court en 1985 où le film achevait l’année numéro 2 entre Retour vers le futur et Rocky IV !

Ad Astra, photo d'exploitation, Brad Pitt
© 2019 Twentieth Century Fox France. Tous droits réservés.

Rambo Last Blood fait à peu près le même score que celui de Ad Astra (19 M), mais ce dernier a coûté plus cher et bénéficiait de la présence de Brad Pitt à son bord. Le film de S.F. métaphysique réalise toutefois ce qui était attendu de lui. C’est même le meilleur démarrage pour une œuvre réalisée par James Gray, qui n’a pu, sur toute sa carrière, ouvrir qu’une seule fois à plus de 10M $ (La nuit nous appartient, en 2010). Il faut dire que le cinéaste manque de notoriété auprès du public américain, tous ses films ayant connu des sorties serrées sur 150 salles. Seul The Lost city of Z avait pu trouver 866 écrans pour accomplir son errance, tout en finissant sa marche verte à 8 500 000$. Un score moyen.

Le reste du box-office est caractérisé par la bonne tenue du Roi Lion, pour son 10e week-end, qui a bien amorti sa baisse (-29%) par rapport aux autres titres du classement. Ça chapitre 2 diminue fortement (-56%), mais avec 17M$ pour son 3e week-end, réalise encore de féroces recettes. Désormais Warner compte sur le sequel de Shining pour surfer sur la déferlante Stephen King. Queens perd 48% de son audience, mais avec 17M$ pour son second week-end, confirme surtout une vraie belle dynamique qui va le porter au-dessus des 100M$. En 10 jours, Jennifer Lopez et ses copines ont engrangé 62M$. La chanteuse a de nombreuses fois dépassé ce score. On citera Anaconda (65M$), Coup de foudre à Manhattan (94$), et Ta mère ou moi (82M$) qui avaient tout trois fait de gros chiffres en leur temps. Un mariage trop parfait (60M$) et The Cell (60M$) avaient aussi déplacé les foules

Quelques symboles à souligner. Les 170M$ ont été atteints par Fast & Furious : Hobbs & Shaw aux USA. A l’international, le spin-off de F&F a engrangé un total glorieux de 579M$. Angry Birds 2 vient péniblement d’atteindre les 40M$ au terme de son 6e week-end, loin des 100 millions d’oiseaux de bonne augure du premier vol. Au total dans le monde, le film animé n’a picoré que 118M$.

Queens affiche française
© STX Films, Metropolitan Film Export, Annapurna Pictures, Gloria Sanchez Productions, Nuyorican Productions