Note des lecteurs

Pour une fois, ce n’est pas le numéro 1 qui obtient tous les suffrages, loin de là.

Le phénomène Aladdin n’aura plus lieu

Avec sa pub estampillée Disney, donc omniprésente, le reboot live d’Aladdin déçoit. 563 000 entrées dans 583 cinémas, le distributeur s’attendait à mieux. La version de Guy Ritchie devrait limiter la casse en deuxième semaine grâce au long week-end de l’Ascension. Toutefois, comparé aux 550 000 clients de Dumbo de Tim Burton, sorti en mars, on peut rester optimiste, puisque ce dernier, in fine, a quand même franchi les deux millions en fin de carrière.

John Wick déglingue la concurrence

En deuxième place, tous les voyants sont au vert pour la deuxième suite de John Wick, Parabellum. C’est le gagnant de la semaine avec 336 000 entrées dans seulement 329 salles. Le film est par ailleurs interdit aux moins de 12 ans et surpasse l’ouverture à 200 000 tickets de l’excellent second volet.

Deuxième échec en 30 ans pour la trilogie Un homme et une femme

Pour Metropolitan, le carton de Keanu Reeves permet de compenser les pertes des Plus belles années d’une vie, la deuxième suite d’un Homme et une femme qui ravive le douloureux mémoire de l’échec du sequel de 1986 (469 000 entrées contre 4 269 000 pour l’original, en 1966). Le duo Trintignant – Anouk Aimée s’est installé dans un top 10 sans éclats, avec 85 000 nostalgiques dans une large combinaison de 347 salles. qui n’a pas profité de l’écho cannois. Cela fait donc très mal.

A titre de comparaison, Sibyl de Justine Triet, qui a bénéficié de deux jours d’exploitation et de 36 écrans  en moins, a séduit 124 000 patients.

Lionsgate

Cannes, entre douleur et gloire

En deuxième semaine, Douleur et gloire d’Almodovar est stable et s’inscrit dans la durée (205 000/443 000) quand The Dead don’t die agonise (70 000/total de 257 000). Pour les Dardenne, c’est pire, 58 159 entrées pour Le Jeune Ahmed, pourtant présent dans 177 salles, et victorieux d’un Prix de la Mise en scène à Cannes. Le précédent film des auteurs, La Fille inconnue, avait été leur plus lourd échec avec à peine 188 000 curieux. Sur un sujet similaire (l’adolescence et le terrorisme), Téchiné avait capté l’adhésion de 250 000 fidèles. Mais L’Adieu à la nuit pouvait aussi compter sur la présence d’une star, Deneuve.

Les Crevettes pailletées, aux portes des 500 000 baigneurs attend sa 4e semaine pour passer le cap.

Crédits : Curiosa Films, Ad Vitam