Le mystère des pingouins – la critique du film (2019)

animation, manga | 1h47min
Note de la rédaction :
5/10
5
Le mystère des pingouins - affiche du film

  • Réalisateur : Hiroyasu Ishida
  • Date de sortie: 14 Août 2019
  • Nationalité : Japonais
  • Distributeur : Wild Bunch Distribution
  • Éditeur vidéo :
  • Date de sortie vidéo :
  • Box-office France / Paris-périphérie :
  • Festival : Festival La Rochelle 2019

Le mystère des pingouins est un film d’animation qui se partage entre tranches de vie et fantastique. Pourtant, malgré une animation colorée et vive, côté scénario, la nébulosité est de mise.

 

Synopsis :Quand des pingouins apparaissent partout dans sa petite ville, semant au passage une joyeuse pagaille, le jeune Aoyama se dit qu’il y a là une enquête à mener. Ce studieux élève de CM1, accompagné de son meilleur ami, enrôle également sa rivale aux échecs et une énigmatique assistante dentaire pour percer le secret des pingouins. Mais ces petites bêtes ne sont que le premier signe d’une série d’événements extraordinaires. Commence alors pour le jeune garçon une aventure pleine de surprises… et de pingouins !

Le mystère des pingouins - envolée de pingouis

© 2018 Tomihiko Morimi, KADOKAWA / Penguin Highway Production Committee. Tous droits réservés

Le studio d’anime Colorido passe au long métrage

 

Critique : Le mystère des pingouins (Penguin Highway) est inspiré du roman de Tomihiko Morimi, un livre plutôt destiné à un public de jeunes adultes, qui remporte le Grand Prix Nihon de Science-Fiction en 2010. L’équipe de Colorido, un jeune studio d’animation japonais, jusqu’à présent spécialisé dans les courts-métrages et les spots publicitaires, est chargée d’élargir la portée de l’histoire auprès du public. Et c’est sans doute là que le bât blesse. Car si la qualité de l’animation mêlant avec dextérité graphisme traditionnel et 3D n’est pas à remettre en cause, l’épaisseur du mystère et le surréalisme qui l’accompagne risquent bien d’éroder l’attention des plus jeunes spectateurs et même celle des adultes les plus réfractaires au fantastique, d’autant que le film dure presque deux heures.

Le mystère des pingouins - T4AS LE LOOK BOBO

© 2018 Tomihiko Morimi, KADOKAWA / Penguin Highway Production Committee. Tous droits réservés

 

Le mystère des pingouins demeure surtout abscons

 

Aoyama est un garçon d’une dizaine d’années au visage rond éclairé de deux grands yeux noirs pleins de vivacité. Intelligent, féru de sciences et un brin prétentieux, il ne s’intéresse guère aux jeux des enfants de son âge. Il compte les jours qui le sépare de son entrée dans l’âge adulte….3888 très exactement et du choix de sa future femme. Mâture, Aoyama l’est dans tous les domaines, puisqu’il connaît l’éveil des premiers émois amoureux (évoqués avec beaucoup de poésie) grâce à l’assistante dentaire et sa généreuse poitrine. Cette jeune femme est d’autant plus fascinante qu’elle est à l’origine de phénomènes étranges qui éveillent la curiosité du jeune garçon et de ses deux acolytes. Comment des objets peuvent-ils se transformer en pingouins ? Une rivière peut-elle être sans fin ? Mais quelle est donc cette gigantesque boule posée au milieu des champs ? Les réponses tardant à venir, mieux vaut s’armer d’une bonne dose de patience pour continuer à suivre avec intérêt cette quête initiatique où l’onirisme prend le pas sur la fantaisie.

 Une mise en scène bien rythmée et des personnages aux minois expressifs compensent la difficile compréhension de ces inventions abracadabrantes dont la plus grande qualité est sans aucun doute l’originalité.

 

Critique de Claudine Levanneur

Les sorties de la semaine du 14 août 2019

 

Le mystère des pingouins - affiche du film

© 2018 Tomihiko Morimi, KADOKAWA / Penguin Highway Production Committee. Tous droits réservés

 

Trailers & Vidéos

trailers
x
Le mystère des pingouins - affiche du film

Bande annonce du Mystère des Pingouins

animation, manga

x