20 juillet 1983 : toutes les sorties de la semaine

Note de la rédaction :
Non noté/10
Non noté
Oeil pour Oeil, affiche du film avec Chuck Norris (1983)

Note des lecteurs

Toutes les sorties du 20 juillet 1983

 

  • Les Déchaînements pervers de Manuela, de Claudio Bernabei
  • Les Dessous d’une toubib spécialisée (The Ultimate pleasure, film de 1977), de Bruce Van Buren
  • Egon Schiele, enfer et passion (film de 1980), de Herber Vesely
  • Le Feu de la vengeance, de Dany Umbara
  • Flics de choc, de Jean-Pierre Desagnat
  • Œil pour œil, de Steve Carver
  • Psychose II, de Richard Franklin
  • Y a-t-il un pirate sur l’antenne ? / Superflic se déchaîne, de Jean-Claude Roy
Oeil pour Oeil, affiche du film avec Chuck Norris (1983)

Chuck Norris et David Carradine s’affrontent pour Orion Pictures. Tous droits réservés.

Avec 741 000 entrées, l’affrontement entre Chuck Norris et David Carradine est le succès de la semaine, Œil pour œil, avec également Barbara Carrera, réalise plus du double d’entrées de Flics de Choc, avec Chantal Nobel.

Psychose 2 est un échec avec 316 000 entrées, ce qui, cette année-là, le situe moins loin que Piranha 2 (500 000, pour James Cameron), Amityville 2 (433 000), Creepshow (384 000) et surtout Evil Dead (550 000) et Les dents de la mer 3 (1 158 000)

Réalisé en 1980 le biopic sur le peintre Egon Schiele, avec Mathieu Carrière et Jane Birkin, passe peu de temps en salle, Egon Schiele, enfer et passion avec 30 000 entrées à l’issue de son séjour dans les rares cinémas qui l’ont programmé ?

Le porno d’Audifilms, Les dessous d’une toubib spécialisée restera en salle 10 semaines sur Paris, et accueillera 13 000 patients, quand l’Italien Les Déchaînements pervers de Manuela passera inaperçu.

Le feu de la vengeance film indonésien, à l’exploitation éclair, a connu une première semaine plutôt correcte dans les trois cinémas de quartier le programmant, avec 8 802 entrées. Il était notamment diffusé à la Cigale, ce qui lui a valu 5 370 entrées dans ce cinéma-là.

Sur la capitale, malgré une distribution par CIC et plus de 20 écrans imposés par la major américaine, Paul Préboist s’étale avec Y a-t-il un pirate sur l’antenne ? avec une seule semaine d’exploitation sur la capitale (6 811 entrées). Le film tournera donc en province.

Flics de choc - afiche du film de Jean-Pierre Desagnat

© Affiche par Berry in SPADEM.
Copyrights : Studio Canal – Les Films de la Tour – TF1 Films Production

x