Rachel McAdams

Actrice
Rachel McAdams dans Red Eye de Wes Craven

Personal Info

  • Nationalité : Canadienne
  • Date de naissance : 17 novembre 1978, à London, Ontario (Canada)
  • Crédits : © 2005 Dreamworks LLC Tous droits réservés

Biographie

Note des spectateurs :

Rachel McAdams est une actrice canadienne de formation classique qui a su faire montre de bien des talents dans le patinage artistique. Elle démarre sa carrière à l’écran dans une série Disney, The Famous Jett Jackson.

Sa carrière s’envole au début des années 2000. Après une poignée de films en 2002, dont My name is Tanino, présenté à Venise, et la comédie lourdingue The Hot Chick, elle est l’une des révélations de Lolita malgré moi de Mark Waters, avec Lindsay Lohan (2004). Si Lohan, l’héroïne “sympa” du film, lui vole la vedette pendant quelques années, la carrière de Rachel McAdams prendra son envol sur du long terme quand la Lolita Lohan sombrera dans les affres de la drogue et la déchéance.

Red Eye - Sous haute pression

© 2005 Dreamworks LLC Tous droits réservés

McAdams joue pour Nick Cassavetes dans N’oublie pas, avec Ryan Gosling, Sam Shepard et Gena Rowlands.

Elle enchaîne de nombreux rôles dans des films à succès : Serial noceurs avec le tandem Owen Wilson et Vince Vaughn, le thriller aérien Red Eye – Sous haute pression de Wes Craven, la comédie de Noël de la Fox Esprit de famille

Ira Sachs la dirige dans le film d’art et essai Married Life. Puis elle joue dans le thriller journalistique Jeux de pouvoir avec Russell Crowe, Ben Affleck, et Helen Mirren. Hors du temps avec Eric Bana lui permet de retrouver Deauville en 2009 et elle s’engage dans deux blockbusters Warner (les deux Sherlock Holmes).

Rachel McAdams semble prisonnière d’une beauté qui l’empêche de décrocher des rôles profonds. Elle enchaîne en 2012 avec l’inconsistant Je te promets, romance fade avec un acteur à l’avenant, Channing Tatum. Le film succède à Morning Glory, comédie sur les coulisses de la télévision avec Harrison Ford, un flop.

Game Night avec vec : Jason Bateman, Rachel McAdams (affiche, 2018)

© Warner Bros

Pourtant la même année, Rachel McAdams voit son talent enfin récompensé avec l’intérêt que lui porte des réalisateurs majeurs. Woody Allen l’engage en 2010 dans Minuit à Paris, un gros succès, notamment aux USA. Puis Brian De Palma lui offre le rôle principal de Passion, remake de l’ultime film d’Alain Corneau. Terrence Malick la filme fluctuante dans le vide A la merveille, un bide. Et Cameron Crowe l’inclut au casting Welcome Back, avec Bradley Cooper et Emma Stone, qui est un désastre commercial (2015).

Anton Corbijn lui propose le premier rôle féminin du thriller géopolitique avec Philip Seymour Hoffman, Un homme très recherché. Elle enchaîne chez Wim Wenders dans le raté Everything Will Be Fine, présenté à Berlin en 2014. James Franco, Charlotte Gainsbourg et Marie-Josée Croze complètent l’affiche.

Quelques rôles plus conventionnels se succèdent : en 2015, le film de boxe La rage au ventre, avec Jake Gyllenhaal ;  l’académique Spotlight de Thomas McCarthy qui est récompensé aux Oscars, est un beau succès ; Doctor Strange de Scott Derrickson la convie dans l’univers propret des super-héros Marvel. Mais en 2017, l’actrice qui file vers les quarante ans a au moins l’occasion de s’amuser vraiment dans Game Night, comédie loufoque pour adultes, au gros succès américain, et le film d’art et essai lesbien Désobeissance dans lequel elle semble enfin se délier du joug hollywoodien.

Activiste de gauche, politiquement engagée, Rachel McAdams a déserté les écrans de cinéma depuis 2018, mais apparaît toutefois, en 2020, dans le succès kitsch de Netflix, Eurovision Song Contest : the Story of Fire Saga. Les spectateurs en sont dingues. On ne fera pas de commentaires.

Frédéric Mignard

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Rachel McAdams dans Red Eye de Wes Craven

Bande-annonce 1 de Doctor Strange in the Multiverse of Madness

Actrice

Bande-annonce de Red Eye - Sous haute pression

x