Marc-André Grondin

Acteur
L'homme qui rit de Jean-Pierre Améris

Personal Info

  • Nationalité : Canadien, Québécois
  • Date de naissance : 11 mars 1984, à Montréal, Québec (Canada)
  • Crédits : © Photos : Thierry Valletoux - Création : Laurent Lufroy
Social:

Biographie

Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Marc-André Grondin est un acteur québécois, fils d’un présentateur de radio, Denis Grondin. Il décroche en 2009 le César du Meilleur jeune espoir pour Le plus beau jour du reste de ma vie, chronique familiale de Rémi Bezançon qui révéle par ailleurs Pio Marmaï.

Auparavant, Marc-André Grondin avait été apprécié en France dans le succès surprise de C.R.A.Z.Y de Jean-Marc Vallée, qui réalisa un beau succès au milieu des années 2000, en particulier au Canada.

Ces deux œuvres générationnelles firent de Marc-André Grondin une icône chez les jeunes cinéphiles.

Marc-André Grondin, talent trop précoce ?

Devant la caméra au cinéma et à la télévision enfant, dès l’âge de six ans, le jeune homme développe une longue carrière dans son pays natal, avec l’espoir de développer son ascension en France, après les deux succès mentionnés plus haut.

Malheureusement, l’après-César est douloureux dans le cinéma hexagonal. S’il obtient un second rôle dans le deuxième volet du Che de Steven Soderbergh, il enchaîne les échecs importants : la comédie Bouquet final avec Bérénice Bejo, Didier Bourdon et Gérard Depardieu, est un navet peu vu. Il est l’interprète principal de Bus Palladium pour Christopher Thompson, mais là encore l’échec est effroyable. Dans la production en anglais de Jean-Paul Salomé, Le caméléon, il tombe dans les lacs de l’accident industriel, qui coûtera très cher à Gaumont. En 2012, la superproduction de Jean-Pierre Améris L’homme qui rit est un nouveau fiasco, avecune mise initiale de plus de treize millions d’euros pour l’ancienne firme de Luc Besson, EuropaCorp. Le film met également en scène Gérard Depardieu, Emmanuelle Seigner et Christa Theret qu’il avait déjà côtoyée dans Mike, en 2011.

Une ressemblance troublante avec Gaspard Ulliel

Parmi ses autres premiers rôles passés inaperçus en France, on évoquera le cas du thriller Insoupçonnable, voué à l’oubli dès son titre impersonnel. L’acteur donne cette fois-ci la réplique à Laura Smet, Charles Berling et Gregori Derangère.

Tant d’échecs mettent un terme à sa présence dans des grosses productions françaises. Une autre hypothèse tient aussi au succès croissant de Gaspard Ulliel. Marc-André Grondin est né la même année qu’Ulliel et, dans les années 2000, les deux révélations du cinéma francophone, étaient caractérisés par une ressemblance troublante. Celle-ci s’estompa dans la deuxième moitié des années 2010.

Frédéric Mignard

L'homme qui rit de Jean-Pierre Améris

© Photos : Thierry Valletoux – Création : Laurent Lufroy

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
L'homme qui rit de Jean-Pierre Améris

Bande-annonce de

Acteur

x