Franco Franchi

Acteur, Chanteur

Personal Info

  • Nationalité : Italien
  • Date de naissance : 18 septembre 1928 à Palerme (Italie)
  • Date de décès : 9 décembre 1992 à Rome (Italie)

Biographie

Note des spectateurs :

Franco Franchi, de son vrai nom Francesco Benenato, est un acteur italien né le 18 septembre 1928 à Palerme. Avant de se consacrer au cinéma, il travaille en tant qu’artiste de rue reconnu pour ses imitations, en particulier celle d’Hilter, qu’il refera au cinéma en 1967 dans Due marines e un generale. En 1950, il fait sa première apparition pour le grand écran dans la comédie Il voto, même s’il n’est pas crédité au générique.

Le duo formé avec Ciccio Ingrassia, qu’il rencontre quasiment par hasard la même année, va lui conférer une grande popularité en Italie. On les voit pour la première fois réunis à l’écran dans Je cherche une maman, en 1960. Deux ans plus tard, ils passent devant la caméra de Lucio Fulci pour I due della legione et Les faux jetons. Ils le retrouveront pour de nombreux films tout au long des sixties, enchaînant parfois trois films la même année. A titre d’exemple, ils collaboreront en 1964 sur I maniaci, I due evasi di Sing Sing et 002 agenti segretissimi. Tout au long de leur carrière, Franco et Ciccio travailleront avec des metteurs en scène italiens très réputés, tels Fulci, Corbucci, Bava, Pasolini ou Steno. Ils tourneront aussi avec Buster Keaton en 1965 dans Deux bidasses et le général.

Franco et Ciccio sont aussi réputés pour leurs parodies. Des parodies de films de guerre (Le jour le plus court, Sergio Corbucci, 1963). Mais aussi d’espionnage (L’espion qui venait du surgelé, Mario Bava, 1965) . Ils ont aussi joué dans des Zorro parodiques (I nipoti di Zorro, 1968). Ils ont même tourné une parodie de film d’arts martiaux en 1973 : Ku Fu? Dalla Sicilia con furore. 

Les parodies de westerns

De fait, le duo n’a pas épargné le western spaghetti, suscitant la curiosité des fanatiques les plus acharnés du genre. Leur première incursion dans le genre date de 1964, avec Due mafiosi nel Far West . L’année suivante, Michele Lupo les dirige dans Per un pugno nell’occhio. Le film tourne en dérision Pour une poignée de dollars de Sergio Leone. Le même année, on les retrouve dans I due sergenti del generale Custer . En 1966, ils sont à l’affiche de I due figli di Ringo. L’année suivante, ils enchaînent deux westerns : Il bello, il brutto, il cretino, une parodie du Bon, la Brute et le Truand ainsi que Due rrringos nel Texas. En 1968, ils tournent dans Ciccio perdona… Io no!  S’ensuit Franco e Ciccio sul sentiero di guerra en 1970Avec la décadence du genre qui devenait lui-même auto-parodique, ils abandonnent ce type de films après Les deux fils de Trinita, en 1972.

A partir de la seconde moitié des années 70, les collaborations entre les deux se feront plus rares, mais le duo reste d’actualité, malgré certaines tensions. Franco passe néanmoins devant la caméra de Ciccio en 1974 pour Paolo il freddo. Franco se consacre davantage à la télévision à partir de cette année. Il apparaît ainsi dans des séries, mais aussi des émissions qu’il anime avec Ciccio. Il retrouve une dernière fois son comparse sur le grand écran dans un segment du film à sketches Kaos, contes siciliens, des frères Taviani, en 1984.

Leur collaboration ne prendra fin qu’à la mort de Franco, le 9 décembre 1992.

Crédits affiche : © 1967 Euro International Film (EIA), Claudia Cinematografica, TE.FI. Tous droits réservés.

Kevin Martinez

Les films avec Franco Franchi sur CinéDweller :

Filmographie

x