Note des spectateurs :

Avant la sortie de son premier album, Rakia propose un nouveau single, Face à Face qui succède à Kilsemok.

Rakia, afro-normande, bisexuelle, cisgenre, mais surtout directe, lyrique, rose et noire.

Rakia, le rose et le noir

L’artiste de 25 ans, à la veille de la sortie de son premier album, évoque sa vie dans des podcasts sur YouTube, Le Rose et le Noir. On suit l’apprentie Nina Simone, nigérienne d’origine, qui apprend surtout à devenir elle-même, après avoir eu peur des Noirs en intégrant des clichés blancs sur ces habitants de l’Afrique France, à Château Rouge. L’ancien garçon manqué est devenu artiste et intègre des nouveaux codes, les siens, vivant désormais dans la ville de Paris qu’elle aime pour ses mélanges de culture. On la comprend. A la quête de son africanité, la jeune femme élevée comme une enfant blanche, puisqu’adoptée à l’âge de 3 mois, se réapproprie ses racines. La poésie est politique, elle est Rakia.

Sa musique, mélange de variété française, pop, et rythmes plus urbains ; ses textes et sa voix affirment son identité. Signée par Polydor (Universal Music), l’auteure-compositrice est une personnalité de la plume et du mot. Nous découvrirons la racine de son talent lors de son premier opus 17 septembre prochain.

Retrouvez Rakia sur Facebook , YouTube, et Instagram.

Album : A la racine, le 17 septembre 2021 (Polydor)

Rakia, pochette album A la racine

Copyrights : Universal Music, ℗ 2019 Polydor (France)

Frédéric Mignard