Note des spectateurs :

Premier résultat de blockbuster en plus d’un an et demi aux USA. Sans un bruit 2 de Paramount avait été dévoilé à la presse en 2020, mais la crise de la Covid a frappé le monde à une dizaine de jours de sa sortie internationale.

Ses 58 500 000$ de recettes en 3 jours en font un événement majeur. Paramount avait refusé de le vendre à Netflix ou Prime Vidéo contrairement à beaucoup de ses sorties abandonnées en 2020 et 2021 au profit des plateformes. Voici Sans un bruit 2 fort d’une distribution 100% salle dans 3 726 cinémas. Le chapitre 1 avait démarré à plus de 40M$. Il s’agit du meilleur démarrage depuis En avant de Pixar au milieu du mois de mars 2020. Même Tenet et Les nouveaux mutants sortis durant la deuxième quinzaine d’août n’avaient pas pu profiter d’ouvertures de telle envergure, avec près de 23M$ chacun.

Pour Cruella, la deuxième place est peu signifiante à ce niveau. Avec 26M$, le spinoff live Disney des 101 dalmatiens ne tient pas ses promesses par rapports aux précédentes adaptations live du groupe, mais la production étant parallèlement disponible en accès premium sur Disney+ pour la somme de 30$, la présence du film sur le grand écran n’est plus l’intérêt principal du studio. Dommage pour les cinémas américains, puisque ils étaient pas moins de 3 892 à avoir déployé le tapis rouge pour cette sortie qui ne leur sera que très peu favorable, au vu de la moyenne par écran. Pas très sympa pour les exploitants.

En 3e place, le 9e chapitre de Saw, le reboot Spiral, poursuit une carrière digne après 2 week-ends en tête. De quoi mettre un terme au bad buzz des critiques anglophones. Le public semble apprécier le retour du torture porn que l’on dit aussi violent qu’auparavant.

On notera que la 10e place est occupée par un revenant, World War Z. Une reprise 2021 pour nous préparer à plus de rebondissements dans une saga en attente ? A ce jour, la suite annoncée un temps avec David Ficher aux commandes a été abandonnée en 2020. Dans 80 cinémas, la production zombiesque avec Brad Pitt s’octroie une belle moyenne de 5 600$ par écran.

Frédéric Mignard

Sans un bruit 2, affiche

© Paramount Pictures