Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Mort de la réalisatrice Nelly Kaplan. Elle était l’auteure du film culte La fiancée du pirate (1969) avec Bernadette Lafont. On lui doit aussi des documentaires et publications, notamment sur Abel Gance, dont elle fut l’assistante.

Réalisatrice, écrivaine, productrice et réalisatrice, Nelly Kaplan, d’origine russe, est née à Buenos Aires et possède la double nationalité franco-argentine. Elle se passionne très jeune pour le cinéma et la littérature et fréquente la Cinémathèque argentine. Adulte, elle s’installe en France où elle devient journaliste. Elle se lie avec Henri Langlois à la Cinémathèque française et parvient à être l’assistante d’Abel Gance, notamment sur le tournage d’Austerlitz (1960).

Nelly Kaplan se lance dans la réalisation avec le court-métrage Gustave Moreau (1961), et collabore ensuite avec le producteur Claude Makovski : ils créent la société Cythère Films qui permet de financer son premier long métrage, La fiancée du pirate (1969). Cette comédie satirique axée sur la vengeance d’une femme (Bernadette Lafont) frappe par son propos féministe et son ton dans la lignée de la Nouvelle Vague.

Nelly Kaplan réalise ensuite quatre autres fictions pour le cinéma, dont l’audience sera moindre. Si Papa et les p’tits bateaux (1971) passe inaperçu, Néa (1976), d’après une nouvelle d’Emmanuelle Arsan, est un drame franco-allemand qui comporte de beaux moments. Les deux autres longs métrages connaissent des sorties confidentielles. Il s’agit de Charles et Lucie (1979, avec Daniel Ceccaldi et Ginette Garcin) et Plaisir d’amour (1991, avec Pierre Arditi et Françoise Fabian).

À partir des années 80, la réalisatrice travaille essentiellement pour la télévision, signant des documentaires (Abel Gance et son Napoléon, 1983) et des fictions. Nelly Kaplan est également l’auteure de romans (Mémoires d’une liseuse de draps, 1974), d’essais sur le cinéma (Napoléon, texte en anglais sur le film d’Abel Gance, 1994) et de correspondances (Mon Cygne, mon Signe…, correspondance avec Abel Gance, 2008).

Nelly Kaplan est décédée du Covid-19 le 12 novembre 2020, à Genève. Elle était âgée de 89 ans.