Note des spectateurs :
[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Rhonda Fleming fut une vedette talentueuse et sensuelle du Hollywood des années 50. Cette superbe rousse a été notamment dirigée par Allan Dwan, Fritz Lang et John Sturges.

Rhonda Fleming ou l’exotisme hollywoodien

Actrice américaine d’origine irlandaise, Rhonda Fleming est formée à la Beverly Hills High School (Californie) pour l’art dramatique, avant de débuter à la radio et sur la scène. Elle aborde le cinéma en 1943 et se fait remarquer par le producteur David O’Selznick, qui lui confie un petit rôle dans La maison du docteur Edwards (1945) d’Alfred Hitchcock. On la revoit en secrétaire dans les polars Deux mains dans la nuit (1945) de Robert Siodmak et La griffe du passé/Pendez-moi haut et court (1947) de Jacques Tourneur. Sous contrat à la 20th Century Fox, elle accède au statut de vedette et explose de sensualité dans une série de films d’aventures exotiques dont Le dernier bastion (1951) de Lewis R. Foster et Le serpent du Nil (1953) de William Castle, dans le rôle de Cléopâtre.

Cette superbe rousse est aussi une reine du Technicolor, partenaire de Bing Crosby dans la comédie musicale Un Yankee à la cour du roi Arthur (1948) de Tay Garnett, ou de Bob Hope dans la comédie westernienne Ne tirez pas le bandit (1959) de Norman Z. McLeod. Rhonda Fleming est également à l’aise dans le film noir, et se retrouve tête d’affiche de La cinquième victime (1955) de Fritz Lang, aux côtés de Dana Andrews, George Sanders et Ida Lupino, avant d’être la partenaire de Joseph Cotten dans Le tueur s’est évadé (1956) de Budd Boetticher.

Deux rouquines sinon rien

C’est toutefois Allan Dwan qui lui donne ses rôles les plus célèbres : elle incarne la tenancière de saloon dans le western Le bagarreur du Tennessee (1955), et partage l’affiche avec Arlene Dahl dans le polar décalé Deux rouquines dans la bataille (1956). Elle tient ensuite un second rôle remarqué dans le célèbre Règlements de comptes à OK Corral (1957) de John Sturges, mais doit s’effacer derrière Jean Simmons dans le drame britannique Retour avant la nuit (1958) de Mervyn LeRoy. Les années qui suivent sont plus difficiles, même si elle tient encore le premier rôle dans le péplum italien La révolte des esclaves (1960) de Nunzio Malasomma, au sein d’un casting improbable composé de Gino Cervi, Gainsbourg, Fernando Rey et Dario Moreno.

Par la suite, Rhonda Fleming se retire progressivement des studios de cinéma, ne tournant que cinq films en vingt ans, le dernier étant la comédie policière Le plus secret des agents secrets (1980) de Clive Donner. Entre-temps, elle aura toutefois travaillé pour la télévision, apparaissant dans plusieurs séries (La croisière s’amuse), et est revenue sur les scènes de Broadway. Celle qui a aussi donné la réplique à Charlton Heston, Stewart Granger, John Payne, Dick Powell, Robert Ryan ou Ronald Reagan, met définitivement fin à sa carrière en 1990. Rhonda Fleming est décédée le 14 octobre 2020 à Santa Monica à l’âge de 97 ans.

Crédit visuel : © 1956 Crown Productions. Tous droits réservés.