Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Box-office : semaine du 19 au 25 février 2020 : Sonic en course pour les deux millions. L’appel de la forêt mord sa cible et Franck Dubosc retrouve le sourire.

Semaine du 19 au 25 février 2020

RangEvol.TitreEntréesCumulSem
1-17%SONIC LE FILM641 5081 412 5232
2N10 JOURS SANS MAMAN541 102541 1021
3NL’APPEL DE LA FORET522 494522 4941
4NLE CAS RICHARD JEWELL385 394385 3941
5-7%DUCOBU 3356 5311 140 9003
6-20%LE VOYAGE DU DR DOLITTLE279 2941 044 2763
7-44%LE PRINCE OUBLIE253 781710 8122
8-37%BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE DE HARLEY QUINN)192 173907 9263
9-41%1917139 2092 098 2996
10-40%BAD BOYS FOR LIFE123 1931 628 5385
Source : CBO Box-Office

Analyse :

On n’arrête plus Sonic, le film pour enfants distribué par Paramount, demeure un bon numéro 1, avec 641 000 entrées et un total exubérant de 1 412 000 entrées. Il rejoint les millionnaires de l’année 2020, à savoir Ducobu 3 (1 140 000 entrées en 3 semaines), Le voyage du Dr Dolittle (1 044 000 en 3 semaines), 1917 (2 098 000) et Bad Boys for Life (1 628 000).

Omar Sy qui rit, Omar Sy qui pleure

Aucune nouveauté n’a réussi à dégager le hérisson de Sega de la première place. L’appel de la forêt, armé par Disney/Fox s’en tire superbement, avec 522 000 entrées dans 472 cinémas. C’est la meilleure moyenne de la semaine. Un démarrage qui a du chien. Omar Sy en ressort victorieux après l’échec du Prince oublié.

Bande-annonce de L'appel de la forêt de Chris Sanders
© 2019 Twentieth Century Fox France

En 3e place, on remarque l’excellente amorce de 10 jours sans maman avec Franck Dubosc. 516 000 entrées dans 485 entrées, la moyenne est la deuxième de la semaine.

Une autre entrée est à souligner en 4e place, avec Le Cas Richard Jewell : 373 000 entrées dans 485 entrées, onzième meilleur démarrage dans la carrière de Clint Eastwood réalisateur, mais loin des 659 000 entrées de La Mule, il y a un an.

En seizième place, Alejandro Amenábar réalise une petite entrée, avec 53 000 spectateurs dans 169 salles. C’est le pire démarrage du cinéaste depuis Ouvre les yeux en 1998. L’auteur était alors totalement inconnu. Son précédent long, le thriller Régression, avec ouvert à 88 000 entrées avant de finir sa carrière à 148 000 spectateurs.

Flop confirmé pour Le Prince oublié qui glisse en 7e place pour sa 2e semaine, avec 253 000 entrées. Cette méga-production de 24 millions d’euros dépasse à peine les 710 000 spectateurs en 15 jours. Ses producteurs espéraient plus d’1.5 million d’entrées sur ce même laps de temps.

Lettre à Franco, l'affiche
© 2019 Mod Producciones – Movistar+ – Himenóptero – K&S Films – Mientas Dure la Guerra – Telefónica Audiovisual Digital. Tous droits réservés.

Birds of prey (-37% en 3e semaine) connaît une petite résistance et totalise 907 000 entrées en 3 semaines.

En 15 jours, Nightmare Island dépasse les 300 000 entrées quand The Gentlemen en 3 semaines se hisse au-dessus des 500 000 spectateurs. Guy Ritchie va très vite dépasser les 578 000 entrées de son film culte, Snatch.

En 38e semaine, boosté par le noir et blanc et les Oscars, Parasite, fort de 70 écrans de plus en une semaine se maintient (-7%) et s’attire les faveurs de 50 000 spectateurs. Les deux millions pourraient être atteint dans les 4 semaines à venir.

Chagrin, Queen & Slim est un bide interstellaire avec 89 000 curieux en 15 jours, et 28 000 entrées dans 152 salles. Ses salles sont vides.

Le lion (446 000 entrées) est la risée de la semaine : 22 000 entrées dans 433 salles, moyenne de 53. Les Traducteurs avec Lambert Wilson ne relance pas le film de genre français, avec de grosses difficultés pour atteindre les 300 000 tickets. Avec 22 000 entrées en 4e semaine, le thriller est un semi-échec.

Frédéric Mignard / Source : CBO Box-Office

Les Traducteurs, l'affiche du film de Régis Roinsard
Les Traducteurs. Productions du Trésor. Photo Magali Bragard, Jair Sfez / Le Cercle Noir pour Silenzio