Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Céline Sciamma connaît un démarrage foudroyant aux USA avec Portrait de la jeune fille en feu, ce qui pourrait faire de son quatrième opus, le film en langue française le plus vu de ces dix dernières années…

Le distributeur américain Neon a mis l’Amérique à ses pieds en sortant le Meilleur Film de l’année, aux Oscars, Parasite, film sud-coréen qui a décroché un jackpot de 4 Oscars et sillonne désormais vers les 50M$ assurés.

Parallèlement, le distributeur indépendant a réalisé un excellent coup ce week-end avec la ressortie de Portrait of a lady on fire. qui était paru furtivement dans les salles nord-américaine en décembre 2019, pour permettre au film une sélection aux Oscars et autres cérémonies de remises de prix. Mais c’est pour le week-end du 13 février que la sortie effective a eu lieu, avec 22 écrans pour exploiter tout le savoir-faire français.

Derrière ce titre anglais se cache évidemment Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma, l’un des films français les plus appréciés en 2019, avec 10 nominations aux César et 300 000 spectateurs. La production en costume, dévoilée à Cannes, met en scène la passion, au XIIIe siècle, entre deux jeunes femmes, jouées par Adèle Haenel et Noémie Merlant.

A l’issue de son premier vrai week-end d’exploitation, le film a fait une entrées saisissante au box-office américain, avec une magnifique 21e place et surtout l’une des meilleures moyennes par écran (22 000$).

En réalisant 440 907$, le film surpasse le gros des productions françaises sorties ces 20 dernières années. Le distributeur Neon compte étendre son parc de salles au-delà du seuil des 300 cinémas qu’avait franchi le dernier film en langue française phénomène en date aux USA, Amélie Poulain.

En un week-end, Portrait de la jeune fille en feu a dépassé les recettes totales de Les Misérables de Ladj Ly, dont la distribution américaine s’était soldée par une déception (326 000$).

Frédéric Mignard

Découvrez ci-dessous la bande-annonce américaine.

La critique du film

Affiche américaine de Portrait de la jeune fille en feu (Neon)
Affiche américaine de Portrait de la jeune fille en feu (Neon)