Box-office France, semaine du 1er janvier 2020. La Reine des neiges 2 aura été le vrai succès de Noël 2019, devant Star Wars 9, et devient officiellement le plus gros carton pour une œuvre sortie en 2019, devant Avengers Endgame.

Pour le box-office de cette première semaine de l’année 2020, démarrant le jour férié du 1er janvier, Star Wars Episode 9 reste en tête pour la 3e semaine consécutive, avec 926 000 spectateurs. Désormais hissé au-dessus des 5 millions d’entrées France, l’ultime chapitre de la franchise se voit décliner de 50% de ses entrées. C’est d’ailleurs la baisse la plus sensible du top 10, alors que le numéro 2, La reine des neiges 2, de ces derniers jours de vacances, pâtissant de la rentrée des classes, ne perd que 46%. Le film d’animation entre dans l’histoire et se hisse au-dessus des 7 millions de spectateurs en France, battant ainsi Avengers Endgame (6 942 474) et se classant désormais dans le top 80 de l’histoire des plus gros succès de l’exploitation française. Ce score restera difficilement accessible au film de J.J. Abrams, quand Les Derniers Jedi était parvenu à clore son année à 7 millions de spectateurs.

Box-office France 1er janvier 2020 : Les Filles du Docteur March serrent les rangs

Jumanji Next Level (404 000/ 2 820 000) et Les Incognitos (305 000 / 747 000) bloquent l’accès du tiercé de tête aux nouveautés.

Parmi les sorties de la semaine du 1er janvier 2020, une seule attire l’attention, Les Filles du Docteur March, qui bénéficie de la ferveur du public féminin, avec 242 000 spectateurs dans seulement 250 cinémas. Sa moyenne de 971 spectateurs par écran est solide. Avec 216 écrans de plus, Les Vétos réalise à peine 4 000 entrées supplémentaires, c’est pour dire.

Crédits : Warner Bros Pictures

Les deux échecs de la semaine reviennent à Play, avec Max Boublib. La comédie de Gaumont ne semblait pas avoir d’atouts de son côté et c’est déjà « game over’ pour elle (138 000 entrées dans 328 salles).

L’autre contre-performance a pour titre L’art du mensonge (Warner). Son casting âgé (Helen Mirren et Ian McKellen) était osé pour une sortie contemporaine sur autant de salles. A l’instar du bide américain, le film honorable de Bill Condon est boudé (66 000 entrées dans 178 cinémas).

Destiné à des publics similaires, Séjour dans les monts Fuchun et Le Miracle du Saint Inconnu ne connaissent pas le même sort, dans une combinaison pourtant similaire. C’est le film chinois qui l’emporte (32 000/60 salles), sur le film marocain (17 000/68).

Échec également pour Takashi Miike, dans 46 salles : First Love, le dernier yakuza, n’a conquis que 12 000 curieux dans 48 salles.

Frédéric Mignard / Source : CBO Box-Office   

Bilan de l'année 2019, panorama complet (premier semestre)