Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

C’est la fin des vacances et l’on peut tirer un bilan positif du box-office américain avec de nombreux succès, alors que l’on aborde efficacement l’année 2020.

Star Wars dans son épisode 9 est moins vigoureux que ses prédécesseurs, mais demeure numéro 1 pour son 3e week-end, avec un total de 33M$ ces 3 derniers jours et de 450 000 000$ depuis sa sortie. Evidemment, quand on sait que Les Derniers Jedi avait déjà franchi le seuil des 500 millions, cela peut être décevant pour un épisode dit « final », mais Disney qui a connu une année record (La Reine des neiges 2 est devenu le plus gros succès de l’histoire du film d’animation, à l’échelle planétaire), s’en contentera.

Toujours deuxième, avec Jumanji the Next Step confirme l’énergie du sequel qui fait aussi bien que le reboot à cette même période (26M$, total capiteux de 236M$).

En 3e place, plus rien n’arrête Les filles du Docteur March, qui baisse peu (-19%), sur un marché ultra concurrentiel. La nouvelle adaptation, fort de son girl power, rameute les clientes, qui suivront avec intérêt le procès Weinstein qui démarrera ce lundi 06. La comédie sentimentale de Greta Gerwig a déjà franchi les 60M$. Le public l’adore.

Le bide de The Grudge ne fait pas perdre le sourire à Sony

Mauvaise dynamique, en revanche, autour de la contre-programmation de ce début de saison : le reboot du remake de The Grudge est une déception, avec 11.3M$ dans 2 642 cinémas. Pour un lancement d’un titre aussi évocateur, c’est un peu mou. C’était par ailleurs la seule grosse nouveauté de la semaine. Au moins Sony saura savourer la 2e place de Jumanji pour oublier cet incident de parcours qui ne donnera pas naissance à une nouvelle franchise. Toutefois, le bide The Grudge fait aussi suite à un certain Charlie’s Angels pour le studio…

Sur ce marché post-Noël très stable, les gagnants se renforcent (A couteaux tirés franchit les 130M$ et reste dans le top 10 pour son excellent 6e week-end), les bides confirment (Cats, -46%, total de 24M$). Black Christmas vient enfin de dépasser les 10M$, mais en perdant 76% de ses recettes. Le slasher produit par Blumhouse est officiellement cuit.

Tout le monde pense en fait aux Golden Globes et aux Oscars. Uncut Gems des frères Safdie permet à Adam Chandler de garder le sourire dans un rôle à contre-emploi (7.8M$, total de 36M$), le casting féminin de Scandale est plutôt aux anges (4M$, total de 24M$), Parasite s’offre 888 000$ pour son 13e week-end et rien ne l’arrête dans son périple de conquête des statuettes (23M$). L’étrange Jojo Rabbit fait de même (progression de 41%, 358 000$, total de 21M$).

Sam Mendes confirme, Clint Eastwood déçoit

Sam Mendes n’a pas dit son dernier mot avec 1917, toujours distribué dans un circuit urbain limité (11 écrans). Le film demeure 16e avec la meilleure moyenne de la semaine ($53 000).

Finalement, la vraie déception dans cette histoire, c’est le peu d’intérêt porté au dernier Clint Eastwood, Le cas de Richard Jewell, qui s’effrite trop vite. Désormais en perte de 44.9% de ses recettes, le vétéran échoue à dépasser les 2 millions de dollars pour son 4e week-end, et vient à peine de franchir les 20M. La moyenne de sa nouvelle réalisation est catastrophique. Il y a un peu plus d’un an, l’auteur  avait ouvert à 17M$ avec sa Mule, pour finir à 100M$. Le biopic historique sur fond de terrorisme est officiellement un flop.

Frédéric Mignard

Source : Box-office Mojo

Le cas de Richard Jewell
© 2019 Warner Bros