Russian Institute La Fille de la Directrice : et de 26 ! (2020)

Pornographique | 1h55min
Note de la rédaction :
Non Noté/10
Non Noté
Russian Institute la fille de la directrice, cover jaquette

  • Réalisateur : Franck Vicomte
  • Date de sortie: 05 Août 2020
  • Casting : Tina Kay, Mary Rock, Vince Karter, Kristof Cale, Amirah Adara, Zazie Skymm, Lana Roy, Nikki Fox, Totti, Thomas
  • Nationalité : Français
  • Sociétés de production : Marc Dorcel
  • Crédits : © 2020 Marc Dorcel S.A. Worldwide – All rights reserved
Note des spectateurs :

Russian Institute La Fille de la Directrice se moque des saisons et fait sa rentrée universitaire en été. L’increvable franchise Marc Dorcel se pare donc d’un 26e épisode en 16 ans.

Synopsis : Le célèbre Russian Institute rouvre ses portes pour une nouvelle année placée sous le signe du plaisir et de l’éducation sexuelle. Mais qui sera la plus délurée cette année ? Une étudiante ? Tina la nouvelle Directrice ? Ou Mary … sa fille ?

Le film : Les vacances universitaires ne sont pas synonymes de repos pour le studio Marc Dorcel qui, 16 ans après la première leçon du Russian Institute, de Hervé Bodilis, rouvre son pensionnat réservé à une jeunesse moscovite avide de cours de langue étrangère. Cette curieuse production basée sur les fantasmes de jeunettes des vieux messieurs est curieusement hors des préoccupations d’une société contemporaine qui aimerait bien en finir avec l’exploitation de l’image de la lycéenne.

Russian Institute La Fille de la Directrice : le pensionnat s’envoie encore en l’air !

Ce genre était institutionalisé dans les années 70, notamment par la comédie italienne. Quand les Français suivaient les aventures de leur Gendarme préféré, les Italiens se pliaient en deux devant des comédies plus sexy, comme les séries rigolotes de La toubib avec Edwig Fenech (qui fut aussi “La Flic” et “La Prof”, ou de La lycéenne, jouée par l’icone de l’époque Gloria Guida. Les titres étaient surréalistes : La lycéenne épouse un dingue, La lycéenne est dans les vaps, La lycéenne fait de l’œil au proviseur… Chaque pays d’Europe avait ses propres comédies locales sur ce principe pompier. De la culture populaire où bien des acteurs célèbres cachetonnaient pour payer leurs impôts.

Russian Institute La Fille de la Directrice ne manque pas de second degré, malgré son absence volontaire de dialogues (l’approche se veut conceptuelle, jusque dans la musique de Marc Dorcel). Pour poursuivre le mythe obsolète de l’étudiante coquine, le studio fait essentiellement appel à des actrices du X chevronnées, notamment Tina Kay, la Lituanienne de 35 ans qui joue le rôle de la directrice tordue avec une classe bourgeoise et la sévérité qui va avec le rôle. Sa fille à l’écran, Mary Rock, nouvelle égérie de la maison Dorcel, s’amuse avec le personnel et ses copines de fac, notamment la star hongroise Amirah Adara qui est du casting, tout comme Lana Roy.

Russian Institute la fille de la directrice

© 2020 Marc Dorcel S.A. Worldwide – All rights reserved

Quid du cinéma dans ce type de programme anachronique et obsolète? Sommes-nous face à un film de charmes qui se renouvelle et convie le genre à de véritables ambitions artistiques? Derrière la caméra, l’éternel Franck Vicomte s’amuse à filmer classe, en collant au style Dorcel, respectueux d’une ligne chic et précieuse. Il faut aimer la touche du studio pour y voir plus qu’un défilé de belles actrices.

Article : Il est libre MaX

Sortie le 5 août 2020 – Interdit aux moins de 18 ans

  • Studio : Marc Dorcel
  • Acteurs : Tina Kay, Mary Rock, Vince Karter, Kristof Cale, Amirah Adara, Zazie Skymm, Lana Roy, Nikki Fox, Totti, Thomas
  • Réalisateur : Franck Vicomte
x