Vicente Parra

Acteur, Producteur
Tentations, l'affiche

Personal Info

  • Nationalité : Espagnol
  • Date de naissance : 5 février 1931 à Oliva (Espagne)
  • Date de décès : 2 mars 1997 à Madrid (Espagne)
  • Crédit visuel : © 1959 Contact Organisation - PECSA Films - SODEPAC / Affiche : Jean Mascii. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Acteur et producteur espagnol, Vicente Parra a débuté sa carrière très jeune sur les planches en Espagne. Après plusieurs petits rôles au cinéma au cours des années 50, Vicente Parra perce grâce au succès de Touchez pas aux bijoux (Beleta, 1956). Alors, il enchaîne plusieurs jolis succès dans son pays avec Une vraie garce (Oti, 1956) et le mélodrame El batallón de las sombras (Oti, 1957). Mais c’est en 1959 que Vicente Parra devient une star en Espagne grâce à son interprétation d’Alphonse XII dans Tu seras reine (Amadori, 1959), dont il tourne aussi la suite Alfonso XII y María Cristina : ¿Dónde vas triste de ti? (Balcazar, Cases, 1960). Ces deux œuvres s’inspirent très largement de la trilogie Sissi.

Ar la suite, Vicente Parra continue à jouer dans des films musicaux comme Nobleza baturra (de Orduña, 1965). Toutefois, sa carrière est en perte de vitesse et lui-même éprouve le besoin de changer de registre. Après une dernière comédie musicale (Varietés, de Bardem en 1971), il tourne pour Eloy de la Iglesia La semaine d’un assassin (Cannibal Man) où il joue le rôle d’un serial-killer. Le contre-emploi est total et d’ailleurs l’acteur s’est fait producteur à l’occasion.

Malgré l’échec commercial du film en Espagne, les deux artistes continuent à travailler ensemble sur le polar Nadie oyó gritar (1973). Il joue aussi dans El juego del adulterio (Marchent, 1973). Mais le succès n’est pas au rendez-vous et l’acteur part un temps en Argentine. Quand il revient en Espagne à la fin du franquisme, cet homosexuel peut enfin tourner dans les films qu’il souhaite, mais va surtout enchaîner les seconds rôles. On a pu le voir dans La siesta (Grau, 1976), El transexual (Jara, 1977), La guerra de papá (Mercero, 1977).

Au cours des années 80, Vicente Parra est peu présent, mais revient dans les années 90, surtout à la télévision. Peu de ses films ont franchi les Pyrénées. Vicente Parra décède en 1997 à l’âge de 66 ans d’un cancer du poumon.

Virgile Dumez

Ils nous ont quittés en 1997

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Tentations, l'affiche

Bande-annonce de La semaine d'un assassin (VA)

Acteur, Producteur

x