Rod Steiger

Acteur
Affiche de Landi pour Amityville, la maison du diable

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 14 avril 1925 à Westhampton, État de New York (États-Unis)
  • Date de décès : 9 juillet 2002 à Los Angeles, Californie (États-Unis)

Biographie

Note des spectateurs :

Acteur américain, Rod Steiger s’est engagé très jeune dans les Marines et il combat dans le Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale. Malgré son ordre de démobilisation en 1945, il continue à travailler pour l’armée américaine, tout en jouant déjà dans des troupes de théâtre amateur.

Un adepte de la Méthode

Il choisit finalement de s’inscrire à l’Actors Studio et devient un fidèle disciple de la Méthode de Stanislavski. S’il débute dans Teresa (Zinnemann, 1951), ce sont surtout les dramatiques télé qu’il enchaîne ensuite  le font vraiment remarquer, notamment par Elia Kazan.

Le temps des grands rôles

Celui-ci lui offre le rôle du frère de Marlon Brando dans Sur les quais (1954) qui lui vaut une première nomination aux Oscars. Il est encore excellent dans Oklahoma (Zinnemann, 1955) et Le grand couteau (Aldrich, 1955), même si sa tendance au cabotinage commence à ressortir.

Il continue sur sa lancée avec des films comme Condamné au silence (Preminger, 1955), Le jugement des flèches (Fuller, 1957) et Al Capone (Wilson, 1960).

Dans les années 60, Rod Steiger joue dans des œuvres ambitieuses comme Main basse sur la ville (Rosi, 1963), Le prêteur sur gages (Lumet, 1964) qui lui vaut une deuxième nomination à l’Oscar, Docteur Jivago (Lean, 1965) et enfin Dans la chaleur de la nuit (Jewison, 1967) qui lui permet d’obtenir l’Oscar du meilleur acteur.

Il tourne alors de plus en plus en Europe dans des grosses productions internationales comme Waterloo (Bondartchouk, 1970) où il incarne Napoléon Ier, Il était une fois la révolution (Leone, 1971), Lucky Luciano (Rosi, 1974), Les innocents aux mains sales (Chabrol, 1975), et Jésus de Nazareth (Zeffirelli, 1977).

Un second rôle précieux

Par la suite, Rod Steiger reste très actif, mais très souvent cantonné à des seconds rôles de prestige, tandis que sa vie privée chaotique le pousse à boire plus que de raison. On le voit dans FIST (Jewison, 1978), Amityville, la maison du diable (Rosenberg, 1979), Le lion du désert (Akkad, 1981), American Gothic (Hough, 1988).

Alors que les années 80 le voient chuter, la décennie suivante n’est guère plus satisfaisante, avec de nombreuses participations à des séries B indignes et un long cortège de nanars. On l’a aussi vu dans L’expert (Llosa, 1994), Tous les jours dimanche (Tacchella, 1994), Mars Attacks ! (Burton, 1996), Hurricane Carter (Jewison, 1999) et La fin des temps (Hyams, 1999).

Rod Steiger décède en 2002 à l’âge de 77 ans.

Virgile Dumez

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Affiche de Landi pour Amityville, la maison du diable

Bande-annonce de Le jour le plus long (VO)

Acteur

Bande-annonce de La Fin des temps

x