Faouzi Bensaïdi

Acteur, Réalisateur, Scénariste, Metteur en scène
Mort à vendre, l'affiche

Personal Info

  • Nationalité : Marocain
  • Date de naissance : 14 mars 1967 à Meknes (Maroc)
  • Crédit visuels : © 2011 Entre Chien et Loup - Liaison Cinématographique - Agora Films. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Acteur, réalisateur, scénariste et metteur en scène marocain, Faouzi Bensaïdi est né en 1967 à Meknès au Maroc. Jeune homme, il veut absolument devenir comédien et se forme à l’institut d’art dramatique de Rabat. Toutefois, afin de parfaire son expérience, il part à Paris où il intègre le Conservatoire national de Paris en 1995. A cette époque, il devient un metteur en scène de théâtre très apprécié tout en poursuivant sa carrière d’acteur. Ainsi, au cinéma, on peut le voir dans Mektoub (Nabil Ayouch, 1997). Toutefois, il se lance aussi dans la réalisation de plusieurs courts-métrages qui sont récompensés dans les festivals comme La falaise (1999) ou encore Le mur (2000).

En 2001, il collabore au scénario de Loin (André Téchiné, 2001) dans lequel il joue un petit rôle. Mais c’est en 2003 qu’il passe le cap du long-métrage avec Mille mois (2003) qui est présenté dans la section Un certain regard à Cannes. Dans chacune de ses réalisations, il s’attribue un petit rôle, voire la tête d’affiche comme dans son film suivant : WWW. What A Wonderful World (2006), un polar présenté cette fois-ci à Venise.

Retournant régulièrement au théâtre, l’acteur-réalisateur parvient à monter ses projets à intervalles réguliers. Ainsi, en 2011, on le retrouve avec Mort à vendre où il s’attribue le rôle d’un inspecteur. Le métrage remporte un prix au Festival de Berlin. Par la suite, Faouzi Bensaïdi redevient simple acteur pour Goodbye Morocco (Nadir Moknèche, 2012), mais aussi le biopic Saint-Laurent (Bertrand Bonello, 2014), Dheepan (Jacques Audiard, 2015) ou encore Lola Pater (Nadir Moknèche, 2017).

L’année 2017 est aussi marquée par son retour à la réalisation avec Volubilis (2017). Depuis, le cinéaste a participé à quelques films collectifs et s’est fait plaisir en réalisant une version filmée d’une pièce de Tchekhov dans Jours d’été (2022) qui n’est pas sorti au cinéma en France. Enfin, il a tourné Déserts (2023), l’un de ses films les plus ambitieux.

Virgile Dumez

Filmographie :

Réalisateur (longs-métrages uniquement) :

  • 2003 : Mille mois
  • 2006 : WWW. What A Wonderful World
  • 2011 : Mort à vendre
  • 2014 : Short Plays (film collectif)
  • 2017 : Volubilis
  • 2019 : Interdependence Film 2019 (film documentaire collectif)
  • 2022 : Interactions – When Cinema Looks to Nature (film documentaire collectif)
  • 2022 : Jours d’été
  • 2023 : Déserts

Acteur (longs-métrages uniquement) :

  • 1997 : Mektoub de Nabil Ayouch
  • 2000 : Tresses de Jillali Ferhati
  • 2001 : Le Cheval de vent de Daoud Aoulad-Syad
  • 2001 : Loin d’André Téchiné
  • 2003 : Mille mois de lui-même
  • 2006 : WWW. What A Wonderful World de lui-même
  • 2011 : Mort à vendre de lui-même
  • 2011 : Goodbye Morocco de Nadir Moknèche
  • 2014 : Saint Laurent de Bertrand Bonello
  • 2015 : Dheepan de Jacques Audiard
  • 2017 : Lola Pater de Nadir Moknèche
  • 2017 : Volubilis de lui-même
  • 2017 : Les Bienheureux de Sofia Djama
  • 2018 : Sofia de Meryem Benm’Barek
  • 2019 : It Must Be Heaven d’Elia Suleiman
  • 2023 : Déserts de lui-même
  • 2023 : Mon père n’est pas mort d’Adil el Fadili
x