Daniela Rocca

Actrice, Mannequin
Divorce à l'italienne, l'affiche

Personal Info

  • Nationalité : Italienne
  • Date de naissance : 12 septembre 1937 à Acireale (Sicile, Italie)
  • Date de décès : 28 mai 1995 à Milo (Sicile, Italie)
  • Crédit visuel : © 1961 Lux Film - Vides Cinematografica - Galatea Film / Affiche : Ferracci. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Actrice italienne, Daniela Rocca est élue Miss Catane à l’âge de 16 ans et participe au concours Miss Italie. Cela lui ouvre les portes du cinéma et elle se lance dans une carrière d’actrice dès 1954. On a pu la voir dans un petit rôle dans Marchands de filles (Cloche, 1958), puis dans Judith et Holopherne (Cerchio, 1959). Elle devient alors la maîtresse du producteur Nello Santi qui l’impose sur Caltiki, le monstre immortel (Freda, 1959). La même année, on la retrouve dans deux péplums : La bataille de Marathon (Tourneur) et Les légions de Cléopâtre (Cottafavi). L’année suivante, elle joue le rôle de Caroline Bonaparte dans le Austerlitz (1960) d’Abel Gance.

On la retrouve aussi à l’affiche de La reine des Amazones (Sala, 1960), Esther et le roi (Walsh, 1960), mais son film le plus célèbre demeure Divorce à l’italienne (Germi, 1961) où elle est l’actrice principale face à Marcello Mastroianni. Elle est alors follement amoureuse du réalisateur Pietro Germi, mais celui-ci la plaque et elle fait une tentative de suicide. Au cinéma, elle fait de mauvais choix et ne joue plus que dans un moyen Symphonie pour un massacre (Deray, 1963), Et vint le jour de la vengeance (Zinnemann, 1964) et un rôle minuscule dans Le corniaud (Oury, 1965). Après ce déclin, elle doit être soignée pour troubles mentaux dans des cliniques spécialisées, ce qui met définitivement un terme à sa carrière. En réalité, elle était surtout dépressive et est parvenue à remonter la pente en écrivant plusieurs livres

Daniela Rocca disparaît en 1995 à l’âge de 57 ans.

Virgile Dumez

Ils nous ont quittés en 1995

Filmographie :

Actrice (longs-métrages de cinéma uniquement) :

  • 1955 : Il padrone sono me de Franco Brusati
  • 1957 : Marchands de filles de Maurice Cloche
  • 1959 : Judith et Holopherne (Giudetta e Oloferne) de Fernando Cerchio
  • 1959 : Non perdiamo la testa de Mario Mattoli
  • 1959 : La Bataille de Marathon (La battaglia di Maratona) de Jacques Tourneur
  • 1959 : Les Légions de Cléopâtre (Le legioni di Cleopatra) de Vittorio Cottafavi
  • 1959 : Caltiki, le monstre immortel (Caltiki, il mostro immortale) de Riccardo Freda et Mario Bava
  • 1960 : La Vengeance des Barbares (La vendetta dei barbari) de Giuseppe Vari
  • 1960 : Austerlitz d’Abel Gance
  • 1960 : Esther et le Roi (Esther and the King) de Raoul Walsh et Mario Bava
  • 1961 : I masnadieri de Mario Bonnard
  • 1961 : Divorce à l’italienne (Divorzio all’italiana) de Pietro Germi
  • 1962 : L’Arsenal de la peur (La citta prigionera) de Joseph Anthony
  • 1962 : Les Don Juan de la Côte d’Azur (I Dongiovanni della Costa Azzurra) de Vittorio Sala
  • 1962 : Peccati d’estate de Giorgio Bianchi
  • 1963 : L’Appartement du dernier étage (L’attico) de Gianni Puccini
  • 1963 : Symphonie pour un massacre de Jacques Deray
  • 1963 : L’Ennui et sa diversion, l’érotisme (La noia) de Damiano Damiani
  • 1964 : Et vint le jour de la vengeance (Behold the Pale Horse) de Fred Zinnemann
  • 1965 : Le Corniaud de Gérard Oury
  • 1967 : Assicurasi vergine de Giorgio Bianchi
  • 1970 : Un giorno, una vita d’Albino Principe

Filmographie

Trailers & Videos

x
Divorce à l'italienne, l'affiche

Bande-annonce de

Actrice, Mannequin

x