Billy Jayne (Billy Jacoby)

Acteur
Billy Jayne, alias Billy Jacoby dans Les tueurs de l'éclipse

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 10 avril 1969, à Flushing, New York (États-Unis)
  • Nom de naissance : William Jayne
  • Pseudonyme : Billy Jacoby
  • Crédits : Les tueurs de l'éclipse © MCMLXXX by The Happy Birthday Company, L.P. Tous droits réservés / All rights reserved
Social:

Biographie

Note des spectateurs :

Billy Jayne est un acteur américain connu pendant de longues années sous son vrai nom, Billy Jacoby. Pour toute une génération, il restera l’un des héros de Parker Lewis ne perd jamais, série phénomène chez les adolescents au début des années 80.

Billy Jayne apparaît à la télévision dès ses huit ans et au cinéma à ans ans, dans The Runner Stumbles de Stanley Kramer et Le quartier de la violence, avec Joey Travolta.

Issu d’une famille d’artistes, il joue dans de nombreux films de genre, durant son adolescence, sous le nom de Billy Jacoby : Les tueurs de l’éclipse (1981) le met en scène en enfant tueur démoniaque ; Boaz Davidson le dirige la même année dans Hospital Massacre, un film Cannon Group Inc.

Des films culte des années 80

En 1982, il connaît deux succès, Dar l’invincible, ersatz de Conan le Barbare réalisé par Don Conscarelli, et Cujo de Lewis Teague, d’après Stephen King.

En 1983, Billy Jacoby participe à l’un des sketchs du film En plein cauchemar du vétéran Joseph Sargent. Il fait aussi une petite apparition dans Les banlieusards de Joe Dante, avec Tom Hanks, Carrie Fisher et Corey Feldman. Un échec au box-office américain qui vouera la comédie satirique au direct-to-vidéo en France.

Dans un cinéma plus adulte, le jeune homme est dirigé par Martin Ritt dans la romance Back Roads avec Tommy-Lee Jones et Sally Field (1981) et le drame familial Un homme, une femme, un enfant, avec Martin Sheen et Blythe Danner. Les deux films passent inaperçus en France.

Billy Jayne apparaît également dans Reckless, romance dramatique sur fond de jeunesse révoltée, en 1984. Le film de James Foley réunit Aidan Quinn, Daryl Hannah et Jennifer Grey.

Friand de castings, Billy Jacoby joue dans de très nombreuses séries télévisées (plus de trente dans les années 80). Il tient un rôle récurrent dans It’s Not Easy (1983) et surtout Ricky ou La belle vie (1985-1987).

Ses rôles l’orientent de plus en plus vers des produits vidéo (Transmutation, Ma prof est une extraterrestre de David DeCoteau).

Et Billy Jacoby redevint Billy Jaine

En 1990, désormais la vingtaine acquise, il est sauvé des dérives de l’anecdotique par le succès de Parker Lewis ne perd jamais. Il tient alors le rôle de Mikey Randall sur soisante-treize épisodes. Désormais nommé Billy Jayne, nom écarté durant son enfance car jugé trop féminin, il devient une vedette pour les adolescents.

La suite sera moins exaltante. Il glisse progressivement vers la réalisation de publicités et de clips vidéo, et s’essaie à la musique. En temps que comédien, il ne fait plus rien depuis 2010 et un épisode United States of Tara.

A cinquante ans passés, Billy Jayne attend un revival possible.

Frédéric Mignard

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Billy Jayne, alias Billy Jacoby dans Les tueurs de l'éclipse

Bande-annonce de Les tueurs de l'éclipse

Acteur

x