Anthony Perkins

Acteur
Psychose jaquette blu-ray 2013

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 4 avril 1932 à New York City, État de New York (États-Unis)
  • Date de décès : 12 septembre 1992 à Los Angeles, Californie (États-Unis)
  • Crédit photo : © 1960 Shamley Productions, Ind, renewed in 1988 by Universal Studios. All rights reserved.

Biographie

Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Anthony Perkins rencontra le rôle de de sa vie en incarnant le tueur en série Norman Bates, jeune homme tourmenté mais en apparence aimable, dans Psychose (1960) d’Alfred Hitchcock.

Anthony Perkins, acteur de Wyler, Welles et surtout Hitchcock

Après des débuts à Broadway, Anthony Perkins débute à Hollywood en 1953, avec un rôle de jeune premier dans The Actress de George Cukor, aux côtés de Spencer Tracy et Jean Simmons. On le voit ensuite en fils de Gary Cooper dans La loi du seigneur (1956) de William Wyler, pour lequel il est nommé à l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. Il est également dirigé par Anthony Mann dans Du sang dans le désert (1957), René Clément dans Barrage contre le Pacifique (1958), et Stanley Kramer dans Le dernier rivage (1959). Anthony Perkins rencontre le rôle de sa vie en incarnant le tueur en série Norman Bates, jeune homme tourmenté mais en apparence aimable, dans Psychose (1960) d’Alfred Hitchcock.

Une carrière internationale s’ouvre alors à lui et le consacre. Dans les années 60, on le voit en tête d’affiche de Aimez-vous Brahms ? (1961) d’Anatole Litvak (qui lui vaut un prix d’interprétation au Festival de Cannes), Le procès (1962) d’Orson Welles, ou Le scandale (1967) de Claude Chabrol. Il tourne aussi avec des réalisateurs aussi divers que Joshua Logan (La tête à l’envers, 1960), Jules Dassin (Phaedra, 1962), et Edouard Molinaro (Une ravissante idiote, 1964).

Norman Bates for ever

Dans les années 70, Anthony Perkins voit son aura diminuer mais parvient encore à se maintenir. Ses rôles les plus célèbres de cette décennie sont ceux du révérend LaSalle dans Juge et hors-la-loi (1972) de John Huston, et du secrétaire de la victime dans Le crime de l’Orient-Express (1974) de Sidney Lumet. Il rate par contre ses retrouvailles avec Claude Chabrol dans La décade prodigieuse (1971), où il partage l’affiche avec Orson Welles et Marlène Jobert.

Après plusieurs films alimentaires, Anthony Perkins, marqué par le personnage de Norman Bates, envisage une suite du film de Hitchcock, qui sera Psychose 2, réalisée par Richard Franklin. Ni la critique ni le public ne sont convaincus, mais Perkins persiste avec Psychose 3 (1985), qu’il met lui-même en scène, et qui ne marche guère mieux. Dès quelques films qu’il tourne jusqu’à sa mort, en 1992, tout au plus peut-on retenir Les jours et les nuits de China Blue (1984) de Ken Russell, où il donne la réplique à Kathleen Turner.

Gérard Crespo

Filmographie (réalisateur)

  • 1986 : Psychose III
  • 1988 : Lucky Stiff

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Psychose jaquette blu-ray 2013

Bande-annonce de Psychose

Acteur

x