Note des spectateurs :

Après l’excellent Braquage, Marie-Flore confirme avec un troisième album, le nombriliste mais pointu Je ne sais pas si ça va. Une expérience déterminante dans une carrière qui n’a plus rien de désinvolte et d’ingénue.  Ce n’était donc pas une passade digitale.

Bel album de son époque, le nouvel opus de Marie-Flore se positionne aisément entre les derniers efforts de Juliette Armanet et Clara Luciani. On y retrouve des titres aussi euphorisants (le single Mal barré, le tube en barre 20 ans, Mon cœur y va bien) que spleenesques (Après vous, Je sais qu’il est tard, Je me connais, TDC pour Tous des connards, ou le morceau éponyme qui entame l’album).

Toute la personnalité grave de l’artiste qui tourne autour du « Je » avec une fausse nonchalance et désinvolture, est à l’œuvre. Un regard puissant sur ses expériences personnelles et sur l’autre qu’elle ne trahit jamais par des mélodies ou des arrangements anodins.

Marie-Flore, pochette de Je sais pas si ça va

© 6&7

Braquage a vu sa promotion stoppée nette avec le confinement, rendant difficile son accès à un public qui n’attendait qu’elle (Tout ou rien, Braquage, Presqu’île sont des bijoux). Mais la crise de la Covid a réussi à la chanteuse parisienne qui a trouvé de l’inspi dans le blues et l’envie de communion avec le public qu’elle est capable de faire bouger de son punch.

Sondant ses états d’âme avec le talent binaire d’une artiste entre émotions contraires, Marie-Flore est parvenue à accomplir chacun de ses 12 morceaux de voix. Chacun subjugue ; tous captivent ; ils nous touchent.

Les morceaux à retenir :

  1. 20 ans
  2. Après vous
  3. TDC
  4. Je sais qu’il est tard
  5. Je sais pas si ça va

Frédéric Mignard

Marie-Flore – Je sais pas si ça va – Parution : 10 juin 2022 – Label 6 & 7.

Retrouvez Marie-Flore sur

Marie-Flore est en concert en France ; elle passera le 21 septembre 2022 à La Cigale à Paris.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marie-Flore (@iammarieflore)