Note des spectateurs :

Monte Hellman fut un cinéaste indépendant important des années 60 et 70, et l’auteur du film culte Macadam à deux voies.

Du théâtre au montage et à la réalisation

Monte Hellman entreprend des études de cinéma à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA). Il intègre ensuite une troupe de théâtre en tant que comédien et metteur en scène, tout en débutant au cinéma en 1959, dans la réalisation et le montage. Au cours de sa carrière, Monte Hellman aura été le monteur de ses propres films mais aussi d’œuvres de Roger Corman (Les anges sauvages, 1966), Bob Rafelson (Head, 1968), Samuel Peckinpah (Tueur d’élite, 1975), ou Mark Robson (Avalanche Express, 1979).

Roger Corman en tant que producteur lui fait réaliser La bête de la caverne hantée (1959), film d’horreur de série B. Suivent le film d’aventures Flight to Fury (1964) et le film de guerre Black Door for Hell (1964), tourné aux Philippines. Monte Hellman attire ensuite l’attention de la critique avec deux westerns épurés produits et interprétés par Jack Nicholson : The Shooting (1966) et L’ouragan de la vengeance (1966) révèlent un réalisateur singulier du Nouvel Hollywood, influencé par le cinéma d’auteur européen.

Monte Hellman et Macadam à deux voies

Mais c’est le road movie Macadam à deux voies (1971) qui installe définitivement la notoriété de Monte Hellman. Cette œuvre emblématique de la contre-culture est un échec en salle à sa sortie mais devient vite un film culte, révélateur des tensions de la société américaine, et marqué par un style esthétique qui est le propre des longs métrages novateurs. Peu prolifique, Hellman réalise ensuite le docu-fiction Cock Fighter (1974) et le western parodique China 9, Liberty 37 (1978).

L’insuccès public de ces films l’éloigne des studios pendant dix ans. Il revient en 1988 avec Iguana, film d’aventures récompensé à Venise mais qui rencontre un écho limité. Et le film d’horreur Douce nuit, sanglante nuit 3 : coma dépassé (1989) ne sort qu’en vidéo. Son dernier long métrage de fiction, Road to Nowhere (2010), connaît une sortie confidentielle. Le cinéaste se retire en 2013.

Monte Hellman est décédé le 20 avril 2021 à l’âge de 91 ans.

Affiche française (reprise) de Macadam à deux voies de Monte Hellman

© 2019 Ciné Sorbonne. Tous droits réservés.