Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Après des débuts au théâtre, Daria Nicolodi aborde le cinéma avec un rôle d’infirmière militaire dans Les hommes contre (1970) de Francesco Rosi. Elle est ensuite la partenaire d’Ugo Tognazzi dans La propriété, c’est le vol (1972) d’Elio Petri, qui lui vaut le prix de la révélation décerné par le Syndicat national des journalistes cinématographiques italiens.

Sa rencontre avec Dario Argento, dont elle devient la compagne, est déterminante. Daria Nicolodi participe à six de ses films. On la voit ainsi aux côtés de David Hemmings dans Les frissons de l’angoisse (1975), et dans Inferno (1980), dont elle cosigne le scénario. Elle avait également participé à l’écriture de Suspiria (1977) où elle ne fait qu’une apparition. Puis Daria Nicolodi interprète l’assistante d’Anthony Franciosa dans Ténèbres (1982), Frau Brückner dans Phenomena (1985), et Mira dans Opéra (1987).

D’autres spécialistes du cinéma d’horreur ont recours à l’actrice, tête d’affiche des Démons de la nuit (1977) de Mario Bava et Paganini Horror (1979) de Luigi Cozzi. Daria Nicolodi n’hésite pas pour autant à s’aventurer sur d’autres genres, donnant la réplique à Jack Lemmon et Marcello Mastroianni dans la comédie Macaroni (1985) d’Ettore Scola. Mais elle est surtout sollicitée par des artisans du cinéma bis, tel Lamberto Bava pour le thriller d’horreur érotique Deliriums/Sentences de mort (1987).

Avec l’âge et le déclin des salles de quartier, Daria Nicolodi se fait plus rare. Elle revient à l’écran pour jouer la mère de Valeria Bruni Tedeschi dans Mots d’amour (1998) de Mimmo Calopresti, avant d’incarner celle d’Asia Argento, sa propre fille dans la vie, pour son drame semi-autobiographique Scarlet Diva (2000). Son dernier rôle au cinéma est dans La troisième mère (2007) de Dario Argento, qui clôt la trilogie des Enfers après Suspiria et Inferno. Daria Nicolodi n’apparaît ensuite qu’à la télévision et se retire en 2009.

Daria Nicolodi est décédée le 26 novembre 2020, à l’âge de 70 ans.

Les frissons de l'angoisse, l'affiche

© 1975 Seda Spettacoli / Illustrateur : Landi. Tous droits réservés.