Note des spectateurs :

Retour les vers les années 2010. Retour sur une décennie qui a décimé l’originalité au profit des franchises.

Les frères Coen sortent A serious Man. Alejandro Amenabar remet les religions à leur place avec Agora, œuvre profondément féministe portée par le pouvoir des lumières sur l’obscurantisme. Jaco Van Dormael tue sa carrière avec le trop ambitieux Mr Nobody. Peter Jackson perd la flamme avec le thriller Lovely Bones qui a juste le mérite de révéler les talents adolescents de Saoirse Ronan. Océans est le meilleur film documentaire de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud. Disney s’essaie une dernière fois au film animé traditionnel avec La princesse et la grenouille et s’offre une princesse afro-américaine. Jason Reitman engage George Clooney pour licencier en série dans In the Air. Drew Barrymore devient logiquement réalisatrice et dirige Ellen Page dans l’exquis Bliss. Richard Berry livre son Parrain à lui pour EuropaCorp, L’immortel n’est pas sans qualité. Eastwood connaît le succès en France avec Invictus, biopic sportif autour de… Mandela ! Gainsbourg aussi à son biopic, signé Joann Sfar. Bong Joon-ho n’est pas encore le réalisateur vedette de Parasite, mais Mother se fait remarquer. Ozon est dans une mauvaise passe avec Le refuge, dans lequel il dirige Isabelle Carré et Melvil Poupaud. Dix ans plus tard, le film est totalement oublié.

Film du mois : Agora, d’Alejandro Amenabar

Frédéric Mignard

© Affiche Le Cercle Noir – d’après des photos de Teresa Isasi