Renny Harlin

Acteur, Réalisateur, Scénariste
Prison, l'affiche

Personal Info

  • Nationalité : Finlandais, Américain
  • Date de naissance : 15 mars 1959 à Riihimäki (Finlande)
  • Crédits visuel : © 1987 Metro Goldwyn Mayer. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Réalisateur, producteur et scénariste finlandais naturalisé américain, Renny Harlin (de son vrai nom Lauri Mauritz Harjola) a fait ses études de cinéma en Finlande, à Helsinki. Dès le début des années 80, il y réalise des courts-métrages, ainsi que des publicités.

Un Finlandais à Hollywood

Dès le départ, Renny Harlin prend conscience que ses ambitions ne pourront se réaliser dans son pays. Il monte alors une coproduction avec les États-Unis et tourne son premier long-métrage intitulé Frontière interdite (1986). Ce film d’action avec Mike Norris, le fils de Chuck, lui offre une carte de visite qui lui permet de travailler pour la firme Empire Pictures de Charles Band. Cela donne Prison (1987) qui lui permet de découvrir Viggo Mortensen. Malheureusement, le film est mal distribué par la firme en faillite et s’avère un échec mondial, à peine sauvé par une bonne exploitation en VHS.

Renny Harlin cherche à rebondir et assaille la firme New Line pour lui offrir la réalisation du quatrième épisode de la saga Freddy : Le cauchemar de Freddy (1988). Cette fois-ci, le film est un énorme succès qui propulse le réalisateur finlandais parmi les jeunes talents à suivre.

Renny Harlin à la barre de blockbusters des années 90

Dès lors, Renny Harlin va mettre son indéniable talent visuel au service des blockbusters typiques des années 90. Il commence par l’énorme succès rencontré par 58 minutes pour vivre (1990), suite de Piège de cristal (McTiernan) qui confirme le statut de star de Bruce Willis. Les Français sont 995 836 de la fête dans les salles. La même année, Harlin se plante royalement avec Ford Fairlane : Rock’n Roll Detective qui est un sacré bide. Il revient au top en 1993 avec Cliffhanger : Traque au sommet (1993) qui offre à Sylvester Stallone un succès qui renouvelle sa carrière. Ce sont 2,6 millions de Français qui célèbrent le retour au sommet de l’acteur musclé.

C’est à cette époque que Renny Harlin épouse l’actrice Geena Davis avec qui il fonde une compagnie de production. Toujours plus ambitieux, Renny Harlin se lance dans un film de pirates avec son épouse en vedette. L’île aux pirates (1995) coûte 100 millions de dollars, mais n’en rapporte que 10 millions. Un véritable accident industriel que le cinéaste espère compenser avec le film d’action Au revoir à jamais (1996), toujours avec son épouse en tête d’affiche. Là encore, le bide est implacable et semble signer la fin des grandes ambitions de Renny Harlin.

Pour sauver les meubles, il tourne le film de requins Peur bleue (1999) qui remporte un petit succès (947 505 entrées en France) malgré des critiques assassines et des squales en CGI totalement ratés. Harlin retrouve ensuite Sylvester Stallone avec le film de courses de voiture Driven (2001) qui est passablement raté. Le budget astronomique de près de 100 millions de dollars n’est pas remboursé et le public français se fait plutôt rare (373 473 amateurs de voitures).

La dégringolade des années 2000

Renny Harlin dégringole donc progressivement les marches de la notoriété et son nom devient synonyme d’échec. On le retrouve aux commandes de Profession profiler (2004) qui, malgré un budget de série B, est encore un bide cinglant. Il faut dire que sa vedette Val Kilmer est alors au creux de la vague et que le film n’est pas très bon. La même année, Renny Harlin est appelé à la rescousse pour sauver le projet du nouvel épisode de la saga L’exorciste tourné par Paul Schrader, mais qui reste au placard. Harlin tourne donc rapidement un tout nouveau film intitulé L’exorciste, au commencement (2004). Si le métrage contente les producteurs, il s’agit d’un nouvel échec commercial (348 023 entrées en France).

A partir de cette période, les films de Renny Harlin s’enchaînent sans provoquer le moindre intérêt de la part des critiques et du public. On oubliera volontiers Le pacte du sang (2006) et ses 39 912 entrées sur toute la France, ou encore le thriller Cleaner (2007) qui a toutefois trouvé 301 464 victimes en France, malgré un échec américain sévère.

La suite s’enfonce petit à petit dans la médiocrité avec 12 Rounds (2009) avec John Cena qui sort sur quelques écrans en France pour un résultat négligeable de 6 071 égarés. Renny Harlin va passer la décennie 2010 à signer des DTV comme État de guerre (2011) ou des épisodes de séries télévisées.

Un passage par l’Asie

Le Finlandais naturalisé américain tente un retour gagnant avec La légende d’Hercule (2014) avec Kellan Lutz. Le film qui a coûté 70 millions de dollars en rapporte environ 60 millions dans le monde entier. Un bide entièrement imputable au réalisateur tant le film est déplorable. Puisque l’argent se trouve désormais en Asie, Renny Harlin accepte de tourner un film de Jackie Chan intitulé La filature (2016) qui est un gros succès. Puis devient un tâcheron de l’industrie cinématographique chinoise avec Legend of the Ancient Sword (2018) et Funeral killers (2019).

Depuis, il a réalisé The Misfits (2021) avec Pierce Brosnan, avant de revenir dans son pays d’origine pour entreprendre la comédie populaire Luokkakokous 3 (2021).

Virgile Dumez

Filmographie :

Réalisateur (longs-métrages de cinéma uniquement) :

  • 1986 : Frontière interdite (Born American / Jäätävä polte)
  • 1988 : Prison
  • 1988 : Le Cauchemar de Freddy (A Nightmare On Elm Street 4: The Dream Master)
  • 1990 : 58 minutes pour vivre (Die Hard 2)
  • 1990 : Ford Fairlane : Rock’n Roll Detective (The Adventures of Ford Fairlane)
  • 1993 : Cliffhanger : Traque au sommet (Cliffhanger)
  • 1995 : L’Île aux pirates (Cutthroat Island)
  • 1996 : Au revoir à jamais (The Long Kiss Goodnight)
  • 1999 : Peur Bleue (Deep Blue Sea)
  • 2001 : Driven
  • 2004 : Profession profiler (Mindhunters)
  • 2004 : L’Exorciste : Au commencement (Exorcist: The Beginning)
  • 2006 : Le Pacte du sang (The Covenant)
  • 2008 : Cleaner
  • 2009 : 12 Rounds
  • 2011 : État de guerre (5 Days of War)
  • 2013 : Dyatlov Pass Incident (The Dyatlov Pass Incident)
  • 2014 : La Légende d’Hercule (The Legend of Hercules)
  • 2015 : La Filature (Skiptrace)
  • 2018 : Legend of the Ancient Sword (Gu jian qi tan zhi liu yue zhao ming)
  • 2019 : Funeral Killers (Chen mo de zheng ren)
  • 2021 : The Misfits
  • 2021 : Luokkakokous 3
  • 2023 : Refuge
  • 2023 : The Bricklayer
  • 2024 : Les Intrus (The Strangers: Chapter 1)
  • 2024 : The Strangers: Chapter 2
  • 2024 : The Strangers: Chapter 3
x