Nicolas Winding Refn

Réalisateur, Scénariste, Producteur
Affiche cinéma française de Drive

Personal Info

  • Nationalité : Danois
  • Date de naissance : 29 septembre 1970, Copenhague (Danemark)
  • Crédits : Empire Design / © 2011 Drive Film Holdings, LLC. All rights reserved. © 2011 FilmDistrict - Affiche France design : Le Cercle Noir pour The Alamo

Biographie

Note des spectateurs :

Nicolas Winding Refn est un cinéaste danois radical, parmi les fidèles de la sélection cannoise dans les années 2010. On lui doit le film générationnel Drive, prix de la mise en scène en 2011.

Parfaitement bilingue pour avoir vécu aux USA de 1978 à 1980, durant son enfance et adolescence, Nicolas Winding Refn demeure très attaché à son pays d’origine et à Copenhague où il tourne ses premiers films, la trilogie Pusher, qui connaît une sortie tardive en France, à l’UGC Ciné Cité les Halles de Paris (2006) et Bleeder. Ce second long métrage réalisé en 1999, ne trouvera grâce aux yeux des distributeurs qu’en 2016. On lui octroie neuf cinémas. Cette sortie inespérée fait suite aux sélections cannoises de films plus prestigieux comme Drive (2011), Only God Forgives (2013) et The Neon Demon (2016).

Si Drive a été un succès mondial foudroyant et une bête de festivals, l’esthétique et les propos trash d’Only God Forgives, dans lequel il dirigeait à nouveau Ryan Gosling, est un échec cinglant. Idem pour The Neon Demon, hommage (trop) sophistiqué aux thrillers transalpins des années 70.

Nicolas Winding Refn s’est construit un statut d’auteur culte avec Pusher (dont il produira un remake britannique) mais aussi le viril Bronson, avec Tom Hardy (2009), et le belliqueux Le guerrier silencieux (2010).

On n’oubliera pas de mentionner Inside Job, le premier film du Danois à avoir été distribué sur nos écrans. C’était par le distributeur indépendant Les Editions Montparnasse. Le film réunissait John Turturro et Deborah Kara Unger, et n’avait été acclamé que par 12 442 spectateurs dans 18 cinémas.

Auteur génial  pour les uns, présomptueux et surévalué pour les autres, Nicolas Winding Refn n’a au moins jamais cédé aux caprices du cinéma commercial et à la facilité, contrairement à Denis Villeneuve, restant fidèle à son esprit tors.

Frédéric Mignard

 

 

Filmographie :

  • 1996 : Pusher
  • 1999 : Bleeder
  • 2003 : Inside Job (Fear X)
  • 2004 : Pusher 2 : Du sang sur les mains (Pusher II: With Blood on My Hands)
  • 2005 : Pusher 3 : L’Ange de la mort (Pusher III: I’m the Angel of Death)
  • 2008 : Miss Marple – Nemesis (téléfilm)
  • 2008 : Bronson
  • 2009 : Le Guerrier silencieux (Valhalla Rising)
  • 2011 : Drive
  • 2013 : Only God Forgives
  • 2016 : The Neon Demon

Série :

  • 2019 : Too Old to Die Young
x