Marcel Herrand

Acteur, Metteur en scène de théâtre
Impasse des deux anges, l'affiche

Personal Info

  • Nationalité : Français
  • Date de naissance : 8 octobre 1897 à Paris (France)
  • Date de décès : 11 juin 1953 à Montfort-l'Amaury (France)
  • Crédit visuel : © 1948 B.U.P. Française / Affiche : © Pierre Pigeot. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Acteur, metteur en scène et directeur de théâtre français, Marcel Herrand est avant tout un grand homme de théâtre. Il a ainsi arpenté les scènes dès les années 1920, jouant notamment sous la direction de Jacques Copeau, Jean Cocteau ou encore Georges Pitoëff. Il aborde la mise en scène à partir de 1938 et dirige le Rideau de Paris avec Jean Marchat. A partir de 1939, il prend la direction du Théâtre des Mathurins.

Si l’on voit Marcel Herrand au cinéma très occasionnellement au cours des années 30, sa carrière à l’écran décolle en 1941 avec Le pavillon brûle (de Baroncelli, 1941). Mais c’est surtout sa prestation dans Les visiteurs du soir (Carné, 1942) qui retient l’attention. Il est formidable en fiancé de Marie Déa. Il triomphe dans le diptyque Le comte de Monte Cristo (Vernay, 1943) et obtient le rôle principal des Mystères de Paris (de Baroncelli, 1943).

Toutefois, Marcel Herrand est surtout connu du grand public pour sa prestation merveilleuse de l’assassin Lacenaire dans le chef-d’œuvre de Marcel Carné Les enfants du paradis (1945).

La suite de sa carrière au cinéma est moins brillante car l’acteur se désintéresse de l’écran et privilégie le théâtre auquel il reste fidèle en devenant par exemple le directeur du festival d’Angers à partir de 1952. Au grand écran, on le retrouve en tsar dans Le père Serge (Ganier-Raymond, 1945), consul dans Martin Roumagnac (Lacombe, 1946), et chef de la police dans Les Chouans (Calef, 1947).

Ensuite, il incarne le rôle-titre de Fantômas (Sacha, 1947), don Salluste de Bazan dans Ruy Blas (Billon, 1948), un marquis dans Impasse des deux anges (Tourneur, 1948), puis un criminel dans le diptyque Le mystère de la chambre jaune (Aisner, 1949) / Le parfum de la dame en noir (Daquin, 1949). Il joue ensuite dans le péplum Les derniers jours de Pompéi (L’Herbier, 1950). Herrand est encore directeur de cabaret dans Les loups chassent la nuit (Borderie, 1952) et Louis XV dans Fanfan la tulipe (Christian-Jaque, 1952).

Malheureusement, Marcel Herrand se sait atteint d’un cancer incurable dès 1953. Il continue pourtant à préparer deux mises en scène de pièces d’Albert Camus pour le festival d’Angers. Il décède en juin 1953 à l’âge de 55 ans.

Virgile Dumez

Filmographie

Trailers & Videos

x
Impasse des deux anges, l'affiche

Bande-annonce de

Acteur, Metteur en scène de théâtre

x