Fred Ulysse

Acteur
affiche du film Seules les bêtes

Personal Info

  • Nationalité : Français
  • Date de naissance : 14 septembre 1932 à Sannois (France)
  • Date de décès : 24 octobre 2020 à Paris (France)
  • Crédit visuel : © 2019 HAUT ET COURT – RAZOR FILMS PRODUKTION – FRANCE 3 CINEMA

Biographie

Note des spectateurs :

Formé par Tania Balachova, Fred Ulysse mène un brillant parcours théâtral de 1956 à 2016, de Noé d’André Obey mis en scène par Hubert Gignoux au Centre dramatique de l’Ouest, au Tartuffe de Molière sous la direction de Luc Bondy à l’Odéon, en passant par des collaborations avec Claude Régy, Jacques Seiler ou Irène Bonnaud. On le voit aussi dans de nombreux téléfilms : il trouve son rôle le plus célèbre en incarnant le père de Jacquou le Croquant (1969), mini-série culte de Stellio Lorenzi. De 1961 à 2019, Fred Ulysse est également au générique d’une bonne trentaine de films, les cinéastes appréciant son professionnalisme et sa réelle présence, y compris pour des emplois courts.

On croise l’acteur en maire dans Je suis Pierre Rivière (1976) de Christine Lipinska, premier fonctionnaire dans Le mors aux dents (1979) de Laurent Heynemann, contremaître dans La lune dans le caniveau (1983) de Jean-Jacques Beineix, ou brigadier dans Rouget le braconnier (1989) de Gilles Cousin. Il est ensuite maître mineur dans Germinal (1993) de Claude Berri, souffleur dans Vidocq (2001) de Pitof, ou gérant d’établissement dans Les liens du sang (2009) de Jacques Maillot. On le voit à l’affiche de films aussi divers que 13 Tzameti (2005) de Géla Babluani, Nos retrouvailles (2007) de David Oelhoffen et Non ma fille tu n’iras pas danser (2009) de Christophe Honoré.

Souvent sollicité pour les personnages de pères, il joue celui de Benoît Magimel et Antoine Chappey dans Selon Matthieu (2001) de Xavier Beauvois, de Bruno Todeschini et Éric Caravaca dans Son frère (2003) de Patrice Chéreau, de Karin Viard dans Ma part du gâteau (2011) de Cédric Klapisch, ou de Nicolas Duvauchelle dans Les yeux de sa mère de Thierry Klifa, la même année. Il interprète également celui d’Ariane Ascaride dans La villa (2017) de Robert Guédiguian, et de Laure Calamy dans Seules les bêtes (2019) de Dominik Moll, son dernier film.

Gérard Crespo

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
affiche du film Seules les bêtes

Bande-annonce de Seules les bêtes

Acteur

x