Fernando Rey

Acteur
Texas, l'affiche française

Personal Info

  • Nationalité : Espagnol
  • Date de naissance : 20 septembre 1917 à Coruña (Espagne)
  • Date de décès : 9 mars 1994 à Madrid (Espagne)
  • Crédit visuel : © 1969 Patry Film - Films Montana / Illustrateur : Loris. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Fernando Rey est un acteur important du cinéma international des années 60 et 70. Il a trouvé ses meilleurs rôles avec Luis Buñuel, William Friedkin et Carlos Saura.

Un acteur espagnol à la carrière internationale

Fernando Rey débute au cinéma en 1947. Il peine à trouver ses marques dans un cinéma surveillé par le régime franquiste, mais trouve un bon rôle dans Les comédiens (1954) de Juan Antonio Bardem.

On le voit travailler en France, chef de la police dans Don Juan (1956) de John Berry, imprésario de Luis Mariano dans Le chanteur de Mexico (1956) de Richard Pottier, ou oncle de Brigitte Bardot dans Les bijoutiers du clair de lune (1958) de Roger Vadim.

Sa rencontre avec Luis Buñuel est déterminante, et ils tournent en Espagne Viridiana (1961), qui obtiendra la Palme d’or au Festival de Cannes. Sa composition d’un hidalgo veuf souhaitant épouser sa nièce révèle un acteur immense.

Fernando Rey tourne aussi avec Orson Welles, qui le dirige dans Falstaff (1965) et Une histoire immortelle (1967).

Mais c’est dans les studios de Hollywood et de Cinecittà qu’il est le plus présent, avec une prédilection pour le western, prêtre dans Les sept mercenaires (1960) de John Sturges ou Navajo Joe (1966) de Sergio Corbucci.

Fernando Rey et la consécration des années 70

Les années 70 marquent une sorte d’apogée dans la carrière de Fernando Rey. Ses retrouvailles avec Luis Buñuel sont grandioses, avec le rôle de don Lope Garrido, l’oncle de Tristana (1970), interprétée par Catherine Deneuve.

Le cinéaste lui confiera également les rôles de l’ambassadeur dans Le charme discret de la bourgeoisie (1972) et de Mathieu Faber, le protagoniste de Cet obscur objet du désir (1977).

Le grand public international retient quant à lui le personnage d’Alain Charnier, patron d’un réseau français dans le trafic de drogue de French Connection (1971) de William Friedkin et French Connection 2 (1975) de John Frankenheimer.

Fernando Rey est aussi inspecteur dans le giallo Les deux visages de la peur (1970) de Tulio Demicheli, médecin dans Une bonne planque (1972) d’Alberto Lattuada, officier dans Le désert des Tartares (1976) de Valerio Zurlini ou ministre de la Sûreté dans Cadavres exquis (1976) de Francesco Rosi.

Il connaît la consécration en obtenant le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes 1976 pour Elisa, mon amour de Carlos Saura.

Il termine la décennie dans des films de Franco Zeffirelli, Luigi Comencini, J. Lee Thompson et Robert Altman, qui l’intègre à son casting international de Quintet (1979).

Fernando Rey reste très actif des années 80 à sa mort, survenue en 1994. De ses nombreux rôles de cette période, on retiendra le cardinal dans Monsignor (1982) de Frank Perry, l’inspecteur dans The Hit (1984) de Stephen Frears, ou le franciscain Antonio de Marchena dans 1492 : Christophe Colomb (1992) de Ridley Scott.

Gérard Crespo

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Texas, l'affiche française

Bande-annonce de Le témoin à abattre (VA)

Acteur

Bande-annonce de Navajo Joe (VA)

Bande-annonce de French Connection 2 (VO)

Bande-annonce de Texas (VO)

x