Ernest Borgnine

Acteur
Ernest Borgnine dans Marty de Delbert Mann

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 24 janvier 1917 à Hamden, Connecticut (États-Unis)
  • Date de décès : 8 juillet 2012 à Los Angeles, Californie (États-Unis)

Biographie

Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Acteur américain, Ernest Borgnine a d’abord été sportif avant de s’engager dans la US Navy où il a servi durant dix ans jusqu’en 1945. Après la guerre, Borgnine commence à prendre des cours de comédie sur la suggestion de sa mère. Il arpente les scènes de Virginie pendant plusieurs années avant de se retrouver à Broadway où il triomphe dans le rôle d’Harvey en 1949.

En 1951, Ernest Borgnine déménage à Los Angeles pour commencer une carrière dans le cinéma. On le voit notamment dans Quand la foule gronde (Siodmak, 1951), Tant qu’il y aura des hommes (Zinnemann, 1953), Johnny Guitare (Ray, 1954), Vera Cruz (Aldrich, 1954).

Il rencontre son plus gros succès personnel en 1955 avec Marty (Mann, 1955) qui lui permet d’obtenir l’Oscar du meilleur acteur, tandis que le long-métrage est récompensé par plusieurs Oscars et une Palme d’or à Cannes.

Dès lors, il ne cesse d’apparaître dans des seconds rôles importants au cinéma, tout en menant une foisonnante carrière à la télévision. Il est remarquable dans Les inconnus dans la ville (Fleischer, 1955), Les Vikings (Fleischer, 1958), Barabbas (Fleischer, 1961), Les douze salopards (Aldrich, 1967), La horde sauvage (Peckinpah, 1969). Au cours des années 60, il trouve le succès à la télévision grâce à la série Sur le pont la marine (1962-1966).

Dans les années 70, Ernest Borgnine continue à multiplier les seconds rôles dans Willard (Mann, 1971), L’aventure du Poséidon (Neame, 1972), L’empereur du Nord (Aldrich, 1973), La cité des dangers (Aldrich, 1975), Le convoi (Peckinpah, 1978) et Le trou noir (Nelson, 1979).

Dans les années 80, il connaît des succès à la télévision avec les séries La croisière s’amuse et surtout Supercopter. Au cinéma, on l’a retrouvé dans New York 1997 (Carpenter, 1981), Nom de code : oies sauvages (Margheriti, 1984). Après un long passage à la télé, il revient dans Bienvenue à Gattaca (Niccol, 1997), Hoover (Pamplin, 2000), Blueberry (Kounen, 2004), Red (Schwentke, 2010). Enfin, les enfants américains connaissent également sa voix qu’il prête à un personnage de la série animée Bob l’éponge.

Virgile Dumez 

Trailers & Videos

trailers
x
Ernest Borgnine dans Marty de Delbert Mann

Bande-annonce de Self Defense (Sunday in the Country) (VF)

Acteur

x