Cédric Klapisch

Réalisateur, Scénariste, Producteur
Affiche originale de Chacun cherche son chat de Klapisch

Personal Info

  • Nationalité : Français
  • Date de naissance : 4 septembre 1961 à Neuilly-sur-Seine

Biographie

Note des spectateurs :

Jeune trentenaire dans les années 90, Cédric Klapisch devient le chantre d’une nouvelle génération de cinéastes et de cinéphiles français durant une décennie qu’il marque de son sceau et de son style.

Après des études de cinéma à New York et de nombreux courts métrages, dont Ce qui me meut, qui donnera son titre à sa boîte de production, Cédric Klapisch connaît le succès dès son premier long métrage, coécrit par Jackie Beroyer. Riens du tout est alors porté par la présence charismatique de Fabrice Luchini dont on parle plus que du réalisateur prometteur.

Le péril jeune, Romain Duris et toute une génération française avec lui

Toutefois, c’est avec son second long-métrage que son nom commence à faire des étincelles. Le péril jeune devient le manifeste des jeunes lycéens de son temps et, malgré son budget télévisuel ultra réduit, dépasse les 600 000 entrées. La comédie fraîche qui sait capturer l’air du temps, révèle également Vincent Elbaz.

Dans l’intimité d’un Paris d’arrondissement et de quartier, il fait merveille avec Chacun cherche son chat, en 1996, encore un succès, développant un ton et un charme qui déteindront encore dans Un air de famille, qu’il développe parallèlement avec le couple Bacri Jaoui. Cette adaptation de la pièce de théâtre est un triomphe, dépassant les 2 400 000 spectateurs. Même si elle officie au cinéma depuis plus de dix ans, Catherine Frot connaît un sursaut miraculeux dans sa carrière grâce à cette comédie de théâtre et obtient le César du Meilleur second rôle féminin, quand Darroussin remporte celui du Meilleur second rôle masculin. Klapisch, Jaoui et Bacri sont les glorieux gagnants du Meilleur scénario.

Après un tel engouement, Klapisch prend son temps pour tourner un film de science-fiction avec Belmondo et son acteur fétiche, qu’il révéla dans Le péril jeune, Romain Duris. Peut-être est un lourd échec en salle, avec à peine 800 000 spectateurs pour un budget cossu. Le film est raté.

Affiche originale de Chacun cherche son chat de Klapisch

© 1996 Vertigo Productions – France 2 Cinéma. Tous droits réservés.

L’auberge espagnole : le paroxysme de sa carrière et la naissance d’une trilogie

En 2002, l’auteur français revient à des ambitions plus humbles, mais surtout à la fraîcheur de ses débuts avec la comédie culte L’auberge espagnole. Contre toute attente, le succès vire au phénomène et initie une trilogie comprenant les moins bons, mais pourtant plébiscités, Les poupées russes (2005) et Casse-tête chinois (2013). Le magnifique casting de L’auberge (Duris, Cécile de France, Audrey Tautou qui sort du triomphe d’Amélie Poulain, mais aussi Judith Godrèche et Kelly Reilly) fait aussi du film une pierre angulaire dans la carrière de l’auteur qui dépeint encore l’humeur d’une génération à un instant T.

Curieusement, après pareil triomphe, il trouvera son plus gros échec avec Ni pour ni contre (bien au contraire), un virage dans le ton et le genre, qui déroute (moins de 400 000 tickets).

De nombreux films se succéderont en dehors de la trilogie de L’auberge :  le film choral Paris évoque plus Danièle Thompson que Robert Altman, mais réalise près de deux millions ; Ma part du gâteau, avec Gilles Lellouche investit avec justesse le sujet social de la crise économique qui sévit alors (on est en 2011) ; et Ce qui nous lie, en 2017, sans grandes stars, a touché 700 000 spectateurs, fort de l’aura du cinéaste qui demeure intacte.

En 2019, Klapisch retrouve le casting principal de Ce qui nous lie, avec Deux moi. Dans cette œuvre tendre, il réunit François Civil et Ana Girardot au cœur d’un récit romantique, beau et optimiste, qui confirme son talent à dépeindre la jeunesse de son pays, désormais sur trois décennies. Chapeau Klapisch.

Filmographie :

1991 : Riens du tout
1994 : Le Péril jeune
1996 : Chacun cherche son chat
1996 : Un air de famille
1999 : Peut-être
2002 : L’Auberge espagnole
2002 : Ni pour ni contre (bien au contraire)
2005 : Les Poupées russes
2008 : Paris
2011 : Ma part du gâteau
2013 : Casse-tête chinois
2017 : Ce qui nous lie
2019 : Deux moi

 

Deux Moi de Cédric Klapisch

Copyright : 2019 StudioCanal

Frédéric Mignard

x