Anjelica Huston

Actrice
Anjelica Addams dans La famille Addams

Personal Info

  • Nationalité : Américaine
  • Date de naissance : 8 juillet 1951 à Santa Monica, Californie (États-Unis)
  • Crédit visuel : © 1991 Paramount Pictures. All Rights Reserved.

Biographie

Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Anjelica Huston est l’une des grandes actrices américaines de ces trente dernières années, sublime dans des films signés John Huston, Woody Allen ou Stephen Frears.

Dans la famille Huston donnez-nous la fille

Fille du réalisateur John Huston, Anjelica Huston débute au cinéma en 1967. Si son père lui confie le premier rôle du confidentiel Promenade avec l’amour et la mort (1969), elle peine à trouver sa place dans le cinéma américain des années 70, ne faisant que des apparitions pour Forman et Kazan. Les années 80 sont celles de la découverte de son immense talent. On la voit certes encore dans des petits rôles, notamment dans Le facteur sonne toujours deux fois (1981) de Bob Rafelson et Frances (1982) de Graeme Clifford, où elle joue une malade mentale. Mais elle trouve la consécration en étant à nouveau dirigée par son père, dans L’honneur des Prizzi (1985), où elle est éblouissante en sœur fantasque de Jack Nicholson.

L’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle récompense sa composition. Elle est également à son avantage dans Jardins de pierre (1987) de Francis Ford Coppola et, la même année, dans Gens de Dublin, le film-testament de John Huston. La comédienne donne ensuite la réplique à Lena Olin et Ron Silver dans Ennemies, une histoire d’amour de Paul Mazursky, qui lui permet d’avoir une nomination à l’Oscar du second rôle. On la retrouve en encombrante maîtresse de Martin Landau dans Crimes et délits de Woody Allen.

Anjelica Huston, de Stephen Frears à Wes Anderson

Anjelica Huston poursuit son ascension dans les années 90, alternant premiers et seconds rôles, cinéma indépendant et films commerciaux. Elle est nommée à l’Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation de la mère machiavélique de John Cusack dans le polar Les arnaqueurs (1990) de Stephen Frears. Puis elle élargit son audience avec la comédie fantastique La famille Addams (1991) de Barry Sonnenfeld, dont une suite, Les valeurs de la famille Addams, est tournée deux ans plus tard. Elle collabore à nouveau avec Allen dans le sublime Meurtre mystérieux à Manhattan (1993), et participe à des œuvres ambitieuses comme Crossing Guard (1995) de Sean Penn et Buffalo ’66 (1996), dans le rôle de la mère de Vincent Gallo. C’est aussi au cours de cette décennie qu’elle se lance dans la réalisation avec deux longs métrages dont Agnès Browne, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 1999.

Dans les années 2000, Anjelica Huston se meut avec aisance dans l’univers de Wes Anderson avec La famille Tenenbaum (2001), La vie aquatique (2004) et À bord du Darjeeling Limited (2007). Elle est au casting d’une dizaine d’autres longs métrages dont Créance de sang (2002) de Clint Eastwood. Elle se fait par la suite plus rare au grand écran, voix de caniche dans L’île aux chiens (2018) de Wes Anderson, ou directrice dans John Wick Parabellum (2019) de Chad Stahelski.

Gérard Crespo

Filmographie (réalisatrice, longs métrages)

  • 1996 : Bastard Out of Carolina
  • 1999 : Agnes Browne

Filmographie

x