Note des spectateurs :

Née à Harlem de parents immigrés antillais, Cicely Tyson est d’abord modèle avant d’entamer une carrière d’actrice au cinéma, au théâtre et sur les planches. C’est surtout sur scène qu’elle obtient ses meilleurs rôles, et la comédienne fait sensation dans Les Nègres de Jean Genet, qu’elle joue à Broadway en 1961. Sa carrière théâtrale lui vaudra la considération de ses pairs avec le Tony Award de la meilleure actrice dans une pièce obtenu en 2013 pour The Trip to Bountiful. Elle est également populaire à la télévision, gagnant deux Emmy Awards (1974 et 1994). L’un de ses rôles les plus célèbres au petit écran est celui de la mère de l’esclave Kunta Kinté dans la mini-série à succès Racines, en 1977.

Cicely Tyson est d’ailleurs engagée dans le militantisme défendant la cause afro-américaine, et s’efforçe de refuser les rôles stéréotypés réservés aux interprètes noires, ouvrant de ce fait la voie à des actrices comme Angela Bassett, Pam Grier, Whoopi Goldberg, Halle Berry ou Lupita Nyong’o. Le cinéma la cantonne pourtant à des rôles secondaires dans des productions d’un classicisme hollywoodien, loin des audaces de la blaxploitation ou de la tonalité des futures œuvres d’un Spike Lee.

© 2011 The Walt Disney Company France. Tous droits réservés.

Cicely Tyson tourne une vingtaine de films entre 1957 et 2020, limitée d’abord à des personnages mineurs, comme la barmaid du club de jazz dans Le coup de l’escalier (1959) de Robert Wise. Son temps de présence à l’écran augmente avec Les comédiens (1967) de Peter Glenville et Le cœur est un chasseur solitaire (1968) de Robert Ellis Miller. Elle est ensuite nommée à l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Sounder (1972) de Martin Ritt, avant de donner la réplique à Elizabeth Taylor et Jane Fonda dans L’oiseau bleu (1976) de George Cukor. Elle passe inaperçue dans le casting guest stars de Airport 80 Concorde (1979) de David Lowell et déserte le grand écran dans les années 80.

On la revoit dans l’académique Beignets de tomates vertes (1991) de Jon Avnet et le thriller Les seigneurs de Harlem (1997) de Bill Duke. Par la suite, on peut retenir ses prestations dans Winn-Dixie mon meilleur ami (2004) de Wayne Wang, La couleur des sentiments (2011) de Tate Taylor, Last Flag Flying : La dernière tournée (2017) de Richard Linklater et Rupture fatale (2020) de Tyler Perry, sur Netflix. Elle obtient un Oscar d’honneur en 2018.

Cicely Tyson est décédée le 28 janvier 2021 à l’âge de 96 ans.