Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Enzo Carniel & House of Echo font basculer les civilisations dans Wallsdown, album à l’univers d’une beauté sépulcrale où jazz et ambient se brassent dans une orgie de sons complémentaires…

Aux confins d’un imaginaire désolé, dans le creux des interstices d’un monde anéanti, irrigué d’une lumière débarrassée de toute présence humaine, Enzo Carnier et son groupe, House of Echo, se livrent à une introspection des fantasmes de science-fiction. Le groupe investit l’espace son, avec neuf morceaux aux titres évocateurs d’une dystopie apaisée où l’humain n’est plus que poussière : Rituel horizon, Dreamhouse, Tones of Stones, Lune, Ruines circulaires, Winds, Wallsdown...

Enzo Carniel & House of Echo développe un minimalisme inquiétant, troublant, fascinant

A l’image de l’architecture de la pochette, belle dans sa symétrie, l’album Wallsdown se fait l’écho d’un minimalisme inquiétant, où les touches de jazz donnent du relief au synthétique. Du minéral resurgit la vie dans un mélange des genres qui infuse les émotions pures.

Une découverte déconcertante de beauté, disponible depuis le 3 avril 2020.

© 2020 Jazz and People

Ecouter ici

© 2020 Jazz and People

Frédéric Mignard