Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

La retraite de James Bond a été de courte durée, puisque Daniel Craig est de retour dans un épisode classieux, sexy et intrinsèquement bondien, à en voir le trailer, prévu pour avril 2020. La bande-annonce de Mourir peut attendre est une merveille d’efficacité et d’élégance.

Synopsis : Bond a quitté les services secrets et coule des jours heureux en Jamaïque. Mais sa tranquillité est de courte durée car son vieil ami Felix Leiter de la CIA débarque pour solliciter son aide : il s’agit de sauver un scientifique qui vient d’être kidnappé. Mais la mission se révèle bien plus dangereuse que prévu et Bond se retrouve aux trousses d’un mystérieux ennemi détenant de redoutables armes technologiques

Mourir peut attendre : la bande-annonce qui tue

On ne vous dira pas que la bande-annonce de Mourir peut attendre nous a fait jubiler car en fait cela serait trahir des attentes très élevées quant à ce nouveau chapitre bondien, dont la bande-annonce est juste sublime, dans son montage, sa photographie, et jubilatoire dans son casting prestigieux qui gravite autour de Daniel Craig, dont cela serait l’ultime James Bond. Après quatre films, l’acteur affiche un palmarès impressionnant au box-office. Tous ses Bond ont dépassé les trois millions d’entrées. Skyfall avait flirté avec les 5 millions et Spectre s’était distingué avec un total époustouflant de 6 997 000 spectateurs, soit le meilleur score jamais réalisé pour un James Bond. Il s’agissait, il est vrai, du chef-d’œuvre ultime de la saga.

Rami Salek badass dans Mourir peut attendre
Safin (Rami Malek) dans Mourir peut attendre – a DANJAQ and Metro Goldwyn Mayer Pictures film. Credit : Nicola Dove © 2019 DANJAQ, LLC AND MGM. ALL RIGHTS RESERVED.

Rami Malek salement amoché a l’air parfaitement à sa place ; Léa Seydoux a été glamourisée un maximum et ne ressemble en rien à l’actrice que l’on connaît dans le cadre du cinéma social français ; Lashana Lynch, découverte dans le très fade Captain Marvel, impose une présence charismatique en successeur de Craig, puisqu’elle porte le matricule de 007. Quant à Ana de Armas, séduisante dans Blade Runner 2049 et A couteaux tirés, déjà avec Daniel Craig, elle a l’allure parfaite de la James Bond Girl de caractère et rejoint le flamboyant catalogue de vedettes féminines qui ont apporté leur pierre à l’édifice bondien.

Paloma (Ana De Armas) à Cuba dans Mourir peut attendre. Credit : Nicola Dove © 2019 DANJAQ, LLC AND MGM. ALL RIGHTS RESERVED.

On n’oubliera pas de mentionner la présence de Christoph Waltz, Ben Whishaw pour l’humour et les gadgets, Naomie Harris… Ce nouvel avatar de James Bond, est bâti, entre autres, autour du secret que dissimile Léa Seydoux, déjà présente dans Skyfall, qui pourrait s’avérer destructeur pour ce pauvre James à qui le rapport aux femmes a toujours été construit sur la dualité…

Un réalisateur « sans nom » derrière la caméra

Derrière la caméra, il faut signaler que Mourir peut attendre est réalisé par Cary Joji Fukunaga , dont la seule lettre de noblesse à ce jour, est d’avoir réalisé Sin Nombre, en 2009, œuvre puissante sur les migrations vers les États-Unis et les violences sur les terres latines du Nouveau Monde.

Lashana Lynch est la nouvelle 007 dans No time to die (Mourir peut attendre)
Nomi (Lashana Lynch) est prête à l’action à Cuba, dans Mourir peut attendre – a DANJAQ and Metro Goldwyn Mayer Pictures film. Credit: Nicola Dove © 2019 DANJAQ, LLC AND MGM. ALL RIGHTS RESERVED.

Universal et MGM proposeront Mourir peut attendre le 8 avril prochain. Vous pouvez découvrir ci-dessous la bande-annonce, première du Bond, d’autres viendront nous faire patienter en début d’année 2020.

Casting : Daniel Craig, Rami Malek, Léa Seydoux, Lashana Lynch, Ben Whishaw, Naomie Harris, Jeffrey Wright, Christoph Waltz, Ralph Fiennes, Rory Kinnear, Ana de Armas, Dali Benssalah, David Dencik et Billy Magnussen…

Frédéric Mignard

© 2019 DANJAQ, LLC AND MGM. ALL RIGHTS RESERVED.