Martin Lawrence

Acteur, Réalisateur, Producteur, Humoriste
Martin Lawrence dans Bad Boys Ride or Die (photo de Frank Masi)

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 16 avril 1965, à Frankfort (Allemagne)
  • Crédit photo : Martin Lawrence dans Bad Boys Ride or Die (photo de Frank Masi) © 2024 CTMG, Inc. All Rights Reserved.

Biographie

Note des spectateurs :

Martin Lawrence est un humoriste américain dont la carrière sur le petit écran, notamment dans des sitcoms culte comme What’s Happening Now? ou Martin, qui l’ont largement aidé à se faire une place sur le grand écran. L’acteur afro-américain intervient dans le paysage du cinéma comique américain au lendemain d’une décennie eighties marquée par le phénomène Eddie Murphy, avec lequel il partagera l’affiche dans Boomerang en 1992, puis dans Perpète (1999). Ce dernier, un échec, est inédit dans nos salles.

En France, Martin Lawrence est connu pour avoir triomphé aux côtés de Will Smith dans la franchise Bad Boys, lancée par Michael Bay pour le compte des producteurs Don Simpson et Jerry Bruckheimer. Le succès en 1995 du premier film devient phénoménal en 2003 avec une version blockbuster, gonflée à l’action, typique de la démesure du réalisateur, en 2003, puis en 2020 et 2024, qui profitent du revival des années 90. L’autre franchise qui lui vaut une certaine notoriété dans l’hexagone est Big Mamma (2000, 2006, 2011). Dans les traces de son pote Eddie Murphy qui se travestissait dans Professeur Foldingue, Martin Lawrence se travestit en une dame obsède dans une trilogie lourdingue qui lui vaut un succès personnel, puisque cette fois-ci, il n’est pas placé en binôme, contrairement aux comédies de tandems Rien à perdre (Tim Robbins, 1997), Escrocs (Danny Devito, 2003), National Security (Steve Zahn, 2003).

Au cinéma, le jeune homme, né en 1965 en Allemagne, trouve son premier rôle chez Spike Lee dans Do the Right Thing (1989), l’un des meilleurs films du cinéaste new-yorkais, au sommet de sa carrière. Il n’a qu’un second rôle. Il décroche son premier rôle en solo, en tête d’affiche, dans Flic de Haut vol en 1999, et joue également Le chevalier black (2002), ou Basket Academy (2006).

Clairement en perte de vitesse dans les années 2010 où il est remplacé par la nouvelle garde, Martin Lawrence doit compter sur un 3e Big Mamma en 2011 et le cinéma indépendant de Neil LaBute (Panique aux funérailles, 2010) et d’Harmony Korine (The Beach Bum, 2019) pour exister.

Martin Lawrence a réalisé un film, la comédie romantique A Thin Line Between Love and Hate, en 1996. La comédie de New Line Cinema, avec également Lynn Whitfield, Regina King, et Bobby Brown, est un petit succès nord-américain, mais ne sortira pas dans nos salles;

Filmographie de Martin Lawrence

Acteur, longs métrages
  • 1989 : Do The Right Thing de Spike Lee
  • 1990 : House Party de Reginald Hudlin
  • 1991 : Talkin’ Dirty After Dark de Topper Carew
  • 1991 : House Party 2 de Doug McHenry
  • 1992 : Boomerang de Reginald Hudlin
  • 1994 : You So Crazy de Thomas Schlamme
  • 1995 : Bad Boys de Michael Bay
  • 1996 : De l’amour à la haine (A Thin Line Between Love and Hate) de Martin Lawrence
  • 1997 : Rien à perdre (Nothing to Lose) de Steve Oedekerk
  • 1999 : Flic de haut vol  (Blue Streak) de Les Mayfield
  • 2000 : Perpète (Life) de Ted Demmes
  • 2000 : Big Mamma (Big Momma’s House) de Raja Gosnell
  • 2001 : Escrocs (What’s The Worst that Could Happen?) de Sam Weisman
  • 2002 : Le Chevalier Black (Black Knight) de Gil Junger
  • 2003 : National Security de Dennis Dugan
  • 2003 : Bad Boys 2 (Bad Boys II) de Michael Bay
  • 2005 : Basket Academy (Rebound) de Steve Carr
  • 2006 : Big Mamma 2 (Big Momma’s House 2) de John Whitesell
  • 2006 : Les Rebelles de la forêt (Open Season) de Jill Culton (voix)
  • 2007 : Bande de sauvages (Wild Hogs) de Walt Becker
  • 2008 : Papa, la Fac et moi (College Road Trip) de Roger Kumble
  • 2008 : Le Retour de Roscoe Jenkins (Welcome Home, Roscoe Jenkins) de Malcolm D. Lee
  • 2010 : Panique aux funérailles (Death at Funeral) de Neil LaBute
  • 2011 : Big Mamma : De père en fils (Big Momma: Like Father, Like Son) de John Whitesell
  • 2019 : The Beach Bum de Harmony Korine
  • 2020 : Bad Boys for Life d’Adil El Arbi et Bilall Fallah
  • 2022 : Mindcage de Mauro Borrelli
  • 2024 : Bad Boys: Ride or Die d’Adil El Arbi et Bilall Fallah

Réalisateur, longs métrages

  • 1996 : De l’amour à la haine (A Thin Line Between Love and Hate)
Bad Boys Ride or Die, affiche

Will Smith et Martin Lawrence dans Bad Boys Ride or Die. Photo de Frank Masi © Columbia Pictures

x